Une vidéo depuis retirée montre une Tesla Model 3 dans le premier tunnel de la Boring Company.

Qu’il est difficile pour Elon Musk d’innover avec la Boring Company. SpaceX a ses fusées réutilisables et ses projets futuristes, Tesla a ses voitures électriques proches de la perfection et la Boring Company… construit des tunnels. Du complexe de tunnels présenté par l’entreprise qui montrait des véhicules propulsés sur des chariots et des transports en commun dans de petites nacelles hyper sophistiquées, il ne reste qu’un tube avec de l’asphalte.

Le Tunnel

C’est ce que montre une vidéo, depuis retirée de YouTube, mais que vous pouvez regarder ici, des premiers tests de la Boring Company dans le tunnel de Los Angeles — le tunnel de test qui est le plus près d’être terminé. Des privilégiés, employés de Tesla ou membres du board d’une des entreprises d’Elon Musk, peuvent amener leur véhicule dans une session de test. Steve Jurvetson, au conseil d’administration de SpaceX est l’un d’eux. Dans une vidéo qui n’est plus disponible, probablement pour conserver la confidentialité du projet à ce stade, l’homme d’affaires montre sur sa Model 3 une interface complètement inédite qui s’active au moment d’entrer dans l’un des tunnels.

Le bouton de démarage // Source : Capture d’écran Numerama

On peut y voir le trajet en tunnel, symbolisé par un chemin bleu et un bouton pour démarrer. Ensuite, Tesla oblige, c’est l’Autopilote qui prend le relais pour démarrer l’essai, accélérant seul jusqu’à 144 km/h, sa vitesse maximale autorisée. On voit ensuite le véhicule monter à 186 km/h dans ce petit tunnel très étroit, conduit cette fois par la personne au volant puisque l’Autopilote n’opère plus à cette vitesse. On apprend dans la vidéo, des mots du conducteur que la vitesse max de l’Autopilote sera bientôt relevée à 125 m/h, soit 201 km/h. L’ensemble est impressionnant de stabilité, mais semble dangereux au vu des dimensions du tunnel.

Malgré tout, ce test en Model 3 est encore très loin de ce qu’a prévu Elon Musk pour le Loop  de la Boring Company. Dans le tunnel, une voiture n’est pas censée rouler en Autopilote ou par une conduite manuelle : elle doit déployer un système de petites roues sur les côtés qui viendrait se coller contre la paroi du tunnel pour rester dans l’axe. L’idée a-t-elle été abandonnée ? Pour l’heure, le tunnel du futur n’est qu’un tunnel.

Partager sur les réseaux sociaux