Retardé à cause d'un problème logiciel, le SUV électrique d'Audi rencontrerait maintenant des soucis de production.

Le lancement d’une voiture électrique n’est pas un long fleuve tranquille. On se souvient par exemple des soucis de production — puis de logistique — rencontrés par Tesla avec la Model 3. Selon les informations du journal économique belge L’Echo publiées le 16 avril 2019, ce serait maintenant au tour du géant Audi d’éprouver des difficultés avec son SUV électrique dans son usine située à Forest.

C’est visiblement l’approvisionnement en batteries qui limiterait la productivité. Selon les chiffres fournis par le média, le constructeur allemand s’attendrait à une baisse de 10 500 unités par rapport aux prévisions. L’usine devrait pouvoir assembler un peu plus de 45 000 SUV e-tron en 2019.

Audi e-tron 55 quattro

Encore des problèmes avec les batteries

« Il y a énormément de problèmes avec LG qui fournit les cellules de batteries », souffle une source interne, qui corrobore des indiscrétions fournies par la presse allemande. Sur ce point, Audi paie sans doute la forte demande en batteries qui émane des nombreux acteurs qui se lancent en même temps sur le segment de la mobilité électrique. Il s’agit d’une aubaine pour les fournisseurs asiatiques. « Des discussions seraient en cours avec Samsung pour d’autres types de batteries », indique à ce titre L’Echo.

Ce grain de sable devrait avoir des répercussions sur les délais de livraison. Citée, Sofie Luyckx, porte-parole de Audi en Belgique, rappelle : « À l’heure actuelle, les délais sont de 6 à 7 mois, rien d’exceptionnel pour un nouveau modèle. » On se souvient que le SUV avait déjà été retardé à cause d’un problème logiciel.

Cette rumeur vient appuyer les tensions qui pèsent actuellement sur les chaînes de production de voitures électriques, paralysées par un nombre insuffisant de batteries fournies. Elles ne sont pas l’apanage de Audi puisque Tesla et Panasonic connaîtraient aussi des problèmes au sein de Gigafactory.

Partager sur les réseaux sociaux