Elon Musk déconseille aux propriétaires d'une voiture Tesla de recharger la batterie à 100 %.

Faut-il recharger sa Tesla à 100 % de sa capacité ? C’est un grand non, selon Elon Musk. En réponse au propriétaire d’une Model 3 qui se posait la question le 16 avril 2019, le milliardaire a expliqué qu’une voiture électrique serait moins efficiente quand sa batterie était entièrement remplie… Un conseil qui pourrait paraître étonnant tant il semble puiser dans les stéréotypes de l’imaginaire collectif concernant les batteries.

Plus concrètement concernant les voitures, le freinage régénératif, qui permet de récupérer de l’énergie à la décélération, est inopérant quand la batterie n’a plus besoin d’être rechargée. Conséquence : on perd l’un des avantages technologiques de la mobilité électrique permettant de soulager la batterie.

Tesla conseille de ne pas recharger à 100 %

Lorsqu’il livre une voiture, Tesla explique aux acquéreurs que le rechargement de la batterie est bridé à 80 % par défaut. Il s’agit d’un paramètre que l’on peut configurer depuis l’application mobile ou la voiture. On peut choisir de recharger de 50 à 100 %, par palier de 10. Dans son tweet, Elon Musk préconise de ne pas dépasser les 90-95 %.

Il est difficile d’estimer le nombre de kilomètres que peut faire gagner le freinage régénératif pendant un trajet en raison des nombreux facteurs susceptibles de l’influencer (agressivité quand on accélère/freine, température extérieure, qualité de la route, usure des pneus, équipements utilisés…). Mais on peut penser qu’il permet de palier les 5/10 % d’autonomie perdue avec une recharge volontairement bridée.

Les précautions prises par Tesla permettent de limiter la dégradation des batteries, à en croire les statistiques recueillies et compilées par des propriétaires.

Tesla Model Y // Source : Tesla

Crédit photo de la une : Tesla

Partager sur les réseaux sociaux