Un entrepreneur passionné de voyages rêve d'un camping-car électrique basé sur une Tesla Model S.

Travis Rabenberg, voyageur aguerri et entrepreneur, ne manque visiblement pas d’idées. Le 17 avril prochain, il présentera un camping-car basé sur la Model S, peut-on lire dans un communiqué publié le 3 avril par l’état du Michigan. Sur son compte Instagram, il avait partagé des rendus en décembre dernier.

Son camping-car électrique, baptisé Roamer, devrait pouvoir atteindre une vitesse maximale de 240 km/h mais n’est annoncé qu’avec une autonomie de 320 kilomètres. Qu’à cela ne tienne, Travis Rabenberg entend prouver qu’il s’agit du véhicule le plus rapide de sa catégorie et il prévoit déjà un trajet reliant l’Angleterre à Dubaï pour encourager la mobilité propre.

Camping-car Tesla // Source : Instagram Travis Rabenberg

Un camping-car avec panneaux solaires intégrés

Étonnamment, le prototype de Travis Rabenberg se base sur une Model S plutôt qu’un Model X — sans doute dans la volonté de garder une ligne la plus fine possible. Son engin reprend le museau de la berline, élève ses suspensions et accueille une cabine plutôt compacte à l’arrière. Pour ne pas trop léser l’argument aérodynamique du camping-car, le toit est ouvrable. Il est équipé de larges panneaux solaires pour récupérer un peu d’énergie.

Le projet est plein d’ambitions. Mais encore faut-il que les performances promises par Travis Rabenberg soient au rendez-vous. Si la vitesse de pointe n’a pas vraiment d’importance pour un véhicule de ce genre, l’autonomie dépassant à peine les 300 kilomètres ne paraît pas suffisante pour se lancer dans un long voyage avec sérénité. Par le passé, on a vu l’Iridium E Mobil (200 km) et le e-home de Dethleffs (160 km) pécher eux-aussi sur ce point crucial. De toute évidence, le segment du camping-car électrique a besoin de batteries plus efficientes.

Partager sur les réseaux sociaux