Certains employés de Tesla travailleront pendant Thanksgiving. L'excuse d'Elon Musk ? Il faut atteindre les 7 000 Model 3 produites par semaine.

Elon Musk a un objectif en tête : parvenir à produire 7 000 Model 3 par semaine. Un jour d’arrêt, comme celui normalement observé durant Thanksgiving, apparaîtrait dès lors comme un frein à la productivité. Voilà pourquoi, selon les informations de Business Insider publiées le 21 novembre 2018, les usines de la start-up ne fermeront pas pendant cette période. Elles ne tourneront pas à plein régime non plus.

Nos confrères ont obtenu une série de mails internes dans lesquels on peut lire que Tesla cherche des « volontaires » pour travailler sur des lignes le jour de Thanksgiving. Les concernés recevront quelques bonus en compensation : 8 heures de paie en plus du salaire normal et la promesse de vivre « une journée festive et gratifiante ». 

Model 3 // Source : Tesla

1 000 par jour

Bien qu’un porte-parole ait indiqué à Business Insider que ces postes supplémentaires n’ont pas été créés pour remplir l’objectif fixé, il est possible de douter. Car dans un message alarmiste daté du 15 novembre et signé Elon Musk, on peut lire : «  Il est extrêmement important d’atteindre les 1 000 Model 3 par jour dans les semaines à venir, aussi bien pour s’assurer que les propriétaires reçoivent leur voiture cette année que pour signer un trimestre financièrement positif […]. Merci de rester focalisés sur cet objectif. »

En filigrane, il s’agit clairement d’un encouragement à augmenter toujours plus la cadence. Ce qui ne manquera pas de faire débat alors qu’Elon Musk a déjà choqué au moment où il a dit que ses employés devaient travailler 100 heures par semaine pour ne pas que Tesla disparaisse.

Sous couvert d’anonymat, un salarié a expliqué que l’objectif était « sans espoir » et que les changements d’effectif restaient nombreux au sein de l’entreprise. Sous-entendu : la pression est énorme chez Tesla et elle n’est pas près de retomber. Car avec les lancements en Asie et en Europe, la production devra encore franchir un cap.

Crédit photo de la une : Tesla

Partager sur les réseaux sociaux