L'Electrified S2, nouveau vélo haut de gamme, était la star du lancement parisien de VanMoof.

C’est à la sortie du métro Filles du Calvaire, dans le 11e arrondissement parisien, que les Hollandais de VanMoof avaient donné rendez-vous à la presse pour un événement unique. Le lieu ? Un ancien concessionnaire Renault, sis au 26 du boulevard des Filles-du-Calvaire — tout un symbole pour les deux frères fondateurs de l’entreprise qui se sont donnés pour mission d’inventer le vélo moderne.

Et la marque, connue et plébiscitée où elle est aujourd’hui implantée (Hollande, États-Unis, pays scandinaves, et une bonne partie de l’Europe), a fait patienter la France avant de proposer ses onéreux véhicules à deux roues.

Lancement VanMoof // Source : Numerama

Electrified S2, star du lancement parisien

Cette attente s’écrit désormais au passé : dès le 4 octobre 2018, le temps de tout agencer, toute la gamme VanMoof sera disponible en boutique et sur le site internet de la marque. Après un pop-up store pour faire monter l’engouement pendant l’été, s’installer en dur dans Paris était une étape cruciale pour l’entreprise, qui peut aussi proposer son service après-vente à ses clients directement en France. Derrière la boutique, deux portes mènent en effet à un petit atelier.

La soirée inaugurale a été aussi l’occasion pour la presse de tester, le temps d’un tour sur les boulevards, le fleuron de la gamme : l’Electrified S2, vendu plus de 3 000 euros, contre un peu moins de 1 000 pour le modèle le moins cher. C’était la première fois que le nouveau vélo, dont les précommandes battent des records, était utilisable. Élégant, minimaliste et définitivement urbain, l’Electrified S2 révèle sa puissance quand on appuie sur le petit boost, directement sous le pouce.

Le moteur électrique entre en jeu et un doux bruit se fait entendre à mesure qu’il monte dans les tours pour accompagner votre mouvement. Aucune montée parisienne ne pourra lui faire peur : Taco Carlier, co-fondateur présent à l’événement, nous a confié qu’une seule des pentes de San Francisco, ville connue pour ses côtes, avait résisté au boost. Notre courte prise en main ne nous a pas permis de nous faire un avis — si ce n’est que le petit trajet nous a donné envie d’en faire de plus grands.

Electrified S2 // Source : Numerama

Vélo haut de gamme = risque de vol ?

Et s’ils allient design et performance, les vélos VanMoof mettent aussi l’accent sur la sécurité. Le vélo grogne quand on le bouge et active un mode alarme s’il sent qu’il est déplacé — l’utilisateur légitime peut le débloquer avec son smartphone ou avec un code secret. Si le voleur persiste malgré tout, le GPS est enclenché, l’utilisateur prévenu et VanMoof lance ses Hunters à sa recherche. Les chasseurs de vélo feront tout leur possible pour retrouver le vélo volé, en collaborant s’il le faut avec les forces de l’ordre. En attendant, VanMoof fournit un vélo de remplacement à son client malchanceux.

Electrified S2 // Source : Numerama

Bonne nouvelle : l’Electrified S2 fera également partie du programme d’abonnement de VanMoof, qui permet à un utilisateur de louer un vélo sur la durée qu’il souhaite, avec les mêmes garanties et quelques options sympathiques. Pour Taco Carlier, ces vélos de luxe sont une réponse à la culture du jetable et du périssable qui s’installe dans les villes avec les équipements en free floating. Les vélos et l’esprit VanMoof sont l’antithèse des vélos laissés en débarras sous la pluie, salis, usés et pénibles à utiliser qui sont venus, au moins à Paris, prendre la place des Vélibs depuis la catastrophe Smovengo.

Partager sur les réseaux sociaux