En plus d’accélérations stratosphériques, Elon Musk promet que le futur Tesla Roadster pourra voler. Quel crédit donner à cette dernière déclaration du patron de Tesla ?  

Le futur Tesla Roadster a tout d’une licorne, y compris les ailes, apparemment. Elon Musk prend un malin plaisir à promettre des performances hors du commun à ce futur modèle du constructeur américain. Sauf que pour le moment, ce modèle est toujours aux abonnés absents dans la gamme Tesla, ce n’est pourtant pas faute de le promettre depuis 2017.

C’est dans une réponse sur X, ce samedi 15 juin, que le patron de Tesla s’est encore illustré en confirmant que « le nouveau Tesla Roadster pourra voler ». Une publication qui, comme toujours, ne manque pas de faire exulter les fans et de susciter la moquerie des plus sceptiques.

Le Roadster pour fin 2024 ?

Lors de la conférence des actionnaires du 13 juin, Tesla a présenté la gamme Tesla avec trois modèles camouflés sous un drap. Ceci a soulevé une nouvelle inquiétude chez certains fans de la marque, car il semblait manquer le Tesla Roadster.

Gamme Tesla présente lors du meeting annuel des actionnaires // Source : capture live Tesla
Gamme Tesla présente lors du meeting annuel des actionnaires // Source : capture live Tesla

Le robotaxi, présenté le 8 aout prochain, est forcément sous l’un des voiles. Il doit également y avoir le van, annoncé lors d’une précédente présentation. Le troisième modèle est plus indécis : serait-ce enfin le Roadster, censé être lancé fin 2024 ? Cependant, les reports de ce projet ont été tellement nombreux que les doutes de voir arriver ce modèle en 2025 sont forts.

Les clients n’en demandent pas tant

Au mois de février, Elon Musk avait relancé l’excitation autour du Roadster en déclarant une association avec SpaceX et des performances jamais vues. Il a communiqué que le Tesla Roadster pourrait faire le 0 à 100 km/h en moins d’une seconde, ce qui a forcément interpellé les spécialistes, tant cela apparait irréaliste.

Tesla Roadster // Source : Tesla
Tesla Roadster // Source : Tesla

Les clients intéressés par le Roadster de Tesla aimeraient surtout recevoir la voiture pour laquelle ils ont déposé un acompte de 43 000 € depuis plusieurs années. C’est l’un des reproches qui apparait à la suite de publication d’Elon Musk sur X. Le patron de Tesla promet un modèle toujours plus fou au niveau des performances, mais est-ce vraiment la raison pour laquelle les clients ont signé ?

Si le Roadster vole comme le Cybertruck flotte…

L’expérience acquise au fil des années nous fait dire qu’il faut se méfier des déclarations tonitruantes d’Elon Musk. Surtout concernant les caractéristiques de ses futurs modèles. À quelques mois des premières livraisons du Cybertruck de Tesla, Elon Musk avait lancé qu’il serait capable de flotter pour traverser un canal. La version finale du modèle peut circuler dans une certaine quantité d’eau, mais il n’est pas conçu pour flotter dans un canal, à la différence du SUV chinois YangWang U8.

Alors, quand Elon Musk annonce que le futur Roadster pourra voler, il vaut mieux prendre la déclaration avec un peu de recul. Développer des voitures drones, certains constructeurs chinois comme Xpeng s’y penchent sérieusement, mais cela n’a rien à voir avec une voiture telle que le Roadster a été présenté en tant que prototype.

Xpeng et ses ambitions dans les véhicules volants // Source : Raphaelle Baut
Xpeng et ses ambitions dans les véhicules volants // Source : Raphaelle Baut

Comme ironise le public sur le réseau social X, toute voiture peut décoller en planer quelques secondes, mais généralement, l’atterrissage signe la fin de vie du véhicule. Certains l’illustrent avec la vidéo d’une Model S de location qui avait fait un vol plané dans les rues de San Francisco avant de s’écraser avec des dégâts irréparables.

Tesla ferait mieux de se concentrer à sortir un véhicule fonctionnel que de promettre des caractéristiques insensées, qui n’intéressent que quelques fans aussi perchés que le patron de la marque. Si Elon Musk espère faire regrimper le cours de l’action avec des promesses intenables, il prend de gros risques.

Les promesses d’Elon Musk n’engagent que ceux qui y croient. Pour suivre la réalité de l’actualité en matière de voitures électriques, abonnez-vous plutôt à notre newsletter hebdomadaire Watt Else.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.