D’un marché dominé à 95 % par le diesel, l’électrique représente dorénavant une voiture sans permis sur deux. Vu la dernière nouveauté signée Fiat, nul doute que cela va encore évoluer.

Longtemps moquées, les voitures sans permis (VSP) ont gagné un côté bien plus tendance grâce à quelques nouveaux modèles électriques. Si le Renault Twizy avait déjà un peu initié le mouvement, c’est le lancement de la Citroën Ami qui a créé un vrai bouleversement dans ce domaine en mai 2020. Depuis, l’offre de modèles 100 % électrique s’est développée, de quoi répondre à une nouvelle demande.

Selon des données publiées ce 1ᵉʳ avril par AAA Datas, le mois de mars a vu le volume d’immatriculations augmenter de 20 % avec 1 985 voitures sans permis neuves en plus sur les routes. Ce n’est pas neutre pour ce petit marché.

L’électrique représente 1 vente de VSP neuve sur 2 en 2023

L’évolution de ce marché est particulièrement impressionnante, tant les modèles électriques ont réussi à créer une petite révolution en moins de 4 ans. En 2019, 95 % des voitures sans permis neuves étaient motorisées par un moteur diesel. Il est possible d’en déduire que les 5 % restants devaient représenter l’électrique avec le Renault Twizy. Depuis 2019, ce marché a doublé en passant de 13 376 engins à 26 238.

Une Ami Buggy et une Ami côte à côte // Source : Numerama/MT
Une Ami Buggy et une Ami côte à côte // Source : Numerama/MT

Fin 2023, les VSP électriques se retrouvent à représenter la moitié des ventes de véhicules neufs. Chose très différente du marché automobile, l’apparition des nouveaux modèles électriques n’a finalement pas pris de parts de marché au diesel, mais l’électrique est venu se greffer sur le marché existant.

Les deux mondes, électrique et diesel, semblent cohabiter en bonne entente. L’introduction du contrôle technique sur les quadricycles lourds à moteur pourraient quand même venir changer la tendance sur les prochaines années. Les modèles diesel, souvent peu entretenus, vont avoir de plus en plus de mal à passer les contrôles. Ceci dit, il n’est pas sûr qu’après 4 ans de circulation, les Citroën Ami fassent beaucoup mieux.

Des modèles coup de cœur sur l’électrique

Les nouveaux modèles électriques introduits sur le marché des voitures sans permis ont contribué à changer l’image de ce marché en marge de l’automobile. Le succès des Citroën Ami ne peut pas se démentir, il suffit de passer devant certains lycées pour observer l’invasion de ces quadricycles identiques. C’est un véritable phénomène de mode sur lequel Citroën a presque régné sans partage.

Mais depuis, la concurrence a un peu musclé son jeu. Y compris du côté des acteurs historiques qui n’avaient peut-être pas forcément imaginé l’impact que Citroën aurait sur ce marché :

  • Ligier a introduit sa Myli à partir de 11 199 €.
  • Aixam n’est pas resté sur le bord de la route. C’est tout une gamme de modèles électriques qui a été lancé, une Aixam e City pack débute à partir de 14 300 €.
  • Méga et son e-Scouty tout chemin est lui proposé à partir de 15 900 €.
Fiat Topolino // Source : Fiat
Fiat Topolino – cousine craquante de l’Ami // Source : Fiat

Aucun de ces modèles électriques ne devrait réussir à faire l’ombre à Citroën, qui a réussi en plus de son originalité à casser les prix avec un tarif débutant à 7 990 € (avant bonus). Même la version de l’Ami développée par Opel devrait rester dans son ombre en France. Par contre, la vraie concurrente de l’Ami vient peut-être d’entrer en commercialisation en France en ce début 2024 : la Fiat Topolino.  

La cousine de l’Ami à la sauce italienne va briser des cœurs, y compris certainement chez les possesseurs de l’Ami. Fiat a réussi à rendre cette Topilino un peu plus désirable par son style un peu plus travaillé. Elle est mignonne et même si son tarif est un peu supérieur à l’Ami, elle a de quoi faire parler la poudre, surtout avec sa version cabriolet. La Fiat Topolino et la version cabriolet Topolino Dolcevita sont disponibles à partir de 59 €/mois (LLD 36 mois de 15 000 km) ou 9 890 € (avant bonus de 900 €).

Nul doute que les ventes des VSP électriques vont continuer à croître sur les prochains mois.

Nouveauté : Découvrez

La meilleure expérience de Numerama, sans publicité,
+ riche, + zen, + exclusive.

Découvrez Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !