De nombreux voyageurs franciliens peuvent demander un remboursement de leur passe Navigo, en lien avec la ponctualité des trains et RER en 2023. Île-de-France Mobilités prolonge la durée de cette campagne de remboursement.

Vous avez utilisé un passe Navigo pour voyager en RER et Transilien en 2023 ? Vous êtes peut-être éligibles à une campagne de remboursement en cours depuis le 20 mars 2024. Île-de-France Mobilités prévoit de dédommager les usagers de certaines lignes de transport, dont la ponctualité a laissé à désirer l’an dernier.

Le 17 avril, Île-de-France Mobilités a annoncé que la plateforme de remboursement restait ouverte plus longtemps que prévu, jusqu’au 24 avril. Vous avez donc une semaine de plus pour faire une demande de remboursement.

Voici tout ce qu’il faut savoir pour obtenir votre dédommagement du passe Navigo.

Où faire ma demande de remboursement de passe Navigo ?

Les demandes de remboursement doivent être faites en ligne, sur l’espace de dédommagement Île-de-France Mobilités pour les clients Navigo.

Pour faire une demande de remboursement, il faut se connecter à son compte Île-de-France Mobilités Connect, ou en créer un.

Attention aux mails frauduleux qui profitent de cette campagne de remboursement du passe Navigo pour vous piéger. Il ne faut pas cliquer sur leurs liens, ce sont des tentatives de phishing.

Quelle est cette campagne de remboursement Navigo ?

Île-de-France Mobilités est le principal organisme de financement des transports franciliens. Dans ce contexte, il a passé des contrats avec SNCF Transilien et la RATP, chargés de l’exploitation et du maintien des lignes. Des objectifs de ponctualité ont été mis en place. « Quand ces objectifs ne sont pas atteints, des pénalités financières sont exigées aux opérateurs et une campagne de remboursement est automatiquement mise en place pour dédommager les premiers concernés : les voyageurs », résume Île-de-France Mobilités.

Or, en 2023, plusieurs lignes du réseau de transport en commun de la région n’ont pas atteint les objectifs de ponctualité. Île-de-France évoque plusieurs raisons aux perturbations vécues par les usagers : absentéisme, difficulté à recruter, nombreux travaux impactants.

Ai-je le droit au remboursement de mon passe Navigo ?

Seuls les Franciliens abonnés Navigo peuvent prétendre au remboursement. Voici les forfaits concernés :

  • imagine R étudiant,
  • imagine R scolaire,
  • Navigo annuel (toutes zones),
  • Navigo annuel Senior,
  • Navigo mois (toutes zones),
  • Navigo réduction 50 % mois (toutes zones),
  • Navigo solidarité 75 % mois (toutes zones).

« Pour obtenir ce remboursement, il faut avoir habité, travaillé ou étudié à proximité de l’un des axes concernés en 2023 et avoir été titulaire d’au moins trois mensualités de forfait Navigo pendant les mois ayant connu une ponctualité insatisfaisante », résume Île-de-France Mobilités.

En cas de doute, il est également possible de vérifier son éligibilité sur la plateforme, en s’y connectant.

Quelles lignes sont concernées ?

« Toutes les lignes et tous les axes dont la ponctualité a été inférieure à 80 % pendant au moins trois mois en 2023, sont éligibles à la campagne de remboursement », explique Île-de-France Mobilités. Pour la campagne actuelle, l’exigence est poussée un peu plus loin, car le dédommagement concerne aussi « les abonnés habitant ou travaillant sur un axe dont la ponctualité annuelle a été inférieure à 85 % ».

La campagne de remboursement concerne les lignes de RER A, B, C et D, ainsi que le Transilien P, sur les axes (portions de ligne) suivants.

RER A

Île-de-France Mobilités // Source : Île-de-France Mobilités
Remboursements pour la ligne A. // Source : Île-de-France Mobilités

RER B

Remboursements pour la ligne B. // Source : Île-de-France Mobilités
Remboursements pour la ligne B. // Source : Île-de-France Mobilités

RER C

Remboursements pour la ligne C. // Source : Île-de-France Mobilités
Remboursements pour la ligne C. // Source : Île-de-France Mobilités

RER D

Remboursements pour la ligne D. // Source : Île-de-France Mobilités
Remboursements pour la ligne D. // Source : Île-de-France Mobilités

Ligne P

Remboursements pour la ligne P. // Source : Île-de-France Mobilités
Remboursements pour la ligne P. // Source : Île-de-France Mobilités

Quelle somme puis-je me faire rembourser sur mon passe Navigo ?

Jusqu’à un mois et demi de forfait mensuel peuvent être remboursés dans le cadre de cette campagne. Le dédommagement minimal est d’un demi-mois de forfait.

La somme remboursée dépend de chaque voyageur, en fonction de plusieurs critères :

  • Les axes de voyage,
  • Le nombre de mois de forfaits souscrits pendant la période affectée par les problèmes de ponctualité,
  • Le forfait.

Selon les lignes et les axes, la période concernée ainsi que le type de forfait, le remboursement perçu peut aller de 10,50 € à 126,15 €. Les remboursements sont effectués par virements bancaires uniquement, dans un délai d’environ 3 semaines.

Que dois-je fournir pour me faire rembourser ?

Aucun justificatif d’achat n’est à fournir pour prétendre au remboursement, car Île-de-France Mobilités dispose des historiques des achats dans sa base client. Aucun justificatif de domicile n’est à fournir non plus, puisque les adresses de domiciles sont aussi dans la base client.

La situation est différente si vous êtes éligible au remboursement au titre de votre lieu de travail (vous ne résidez pas dans la zone de dédommagement, mais y travaillez ou y étudiez). Dans ce cas, il faut fournir un justificatif de domicile et un justificatif du lieu de travail (la liste des pièces acceptées est disponible ici).

Puis-je demander plusieurs remboursements ?

Non, un seul remboursement est accepté pour cette campagne.

Jusqu’à quand puis-je me faire rembourser ?

La campagne de remboursement du passe Navigo liée à la ponctualité des trains et RER en 2023 est ouverte jusqu’au 24 avril 2024 inclus. Il ne faut donc plus tarder pour faire sa demande.

Nouveauté : Découvrez

La meilleure expérience de Numerama, sans publicité,
+ riche, + zen, + exclusive.

Découvrez Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !