Des routes impraticables pour quelques centimètres de neige, c’est une situation devenue bien trop régulière dans certaines régions. Il y a pourtant des équipements et quelques bons réflexes à adopter pour limiter ces situations chaotiques sur les routes.

La Loi Montagne oblige les automobilistes à disposer d’équipements pneumatiques adaptés aux épisodes neigeux, lorsqu’ils circulent dans les zones montagneuses définies par décret. Cependant, les années se suivent et se ressemblent : ce sont encore une fois les automobilistes franciliens et normands, non concernés par cette obligation, qui se retrouvent bloqués sur les routes par quelques centimètres de neige ce 9 janvier 2024. « Plus de 1 000 véhicules étaient bloqués en début de nuit, et 400 véhicules seraient encore bloqués à 8 h ce matin sur certains axes », a indiqué Clément Beaune, ministre des Transports, en direct sur BFMTV.

Ne faudrait-il pas étendre ces équipements pneumatiques à toutes les régions où les épisodes hivernaux (froid, pluie et/ou neige) s’invitent de plus en plus régulièrement en créant la pagaille sur les routes ?

L’absence de salage des chaussées n’est pas seule en cause

En Île-de-France, le manque de salages préventifs et curatifs aurait en grande partie contribué à la pagaille sur les autoroutes franciliennes, laissant des automobilistes bloqués dans leur voiture pendant de nombreuses heures.

Le ministre des Transports Clément Beaune indiquait sur X dans la nuit que « toutes les saleuses déneigeuses de la Direction des routes sont mobilisées », soit plus d’une soixante de véhicules pour couvrir toute la région. C’est finalement assez peu, comparé au nombre d’axes routiers à couvrir pour assurer des conditions de circulation minimales.

Engin de déneigement (sableuse) // Source : Jerzy Górecki - Pixabay
Engin de déneigement (sableuse) // Source : Jerzy Górecki – Pixabay

Le problème, dans le cas présent, tient en partie du manque d’anticipation. Le ministre a précisé en interview à BFM que l’épisode neigeux n’a pas été anticipé par Météo-France. Une alerte jaune avait pourtant été lancée en début de soirée. Une fois la circulation bloquée par la neige, rapidement transformée en verglas avec le passage des véhicules, et avec les accidents (plus d’une centaine selon le ministre), les engins de déneigement ne sont plus en mesure de passer pour agir.

Les automobilistes eux-mêmes sont en partie responsables de cette situation. L’absence de pneumatiques adaptées à l’hiver (pneus « toute saison » ou « hiver ») dans ces régions et une conduite/vitesse souvent inadaptée dans des conditions de route dégradées précipitent généralement le chaos sur les routes concernées. Il suffit habituellement d’un épisode pluvieux pour constater les mauvaises habitudes des conducteurs, la neige ne fait qu’amplifier le phénomène.

Des pneumatiques adaptés sont une sécurité pour tous les usagers

Même sans habiter ou se rendre dans les zones concernées par l’obligation de Loi Montagne, les pneumatiques « toute saison », ou ceux plus spécifiques à la période hivernale, sont un vrai élément de sécurité à ne pas négliger.

Dominique Stempfel, président du syndicat du pneu, a déjà eu l’occasion de nous rappeler ceci : « Il faut rassurer ceux qui ont choisi de s’équiper de pneus hiver ou toutes saisons, ils ont bien fait, la sanction suprême étant l’accident avec des dégâts matériels importants et même corporels graves. Sur une chaussée sèche, en dessous de +7° à 50 km/h, pour s’arrêter, un pneu été a besoin de 4 mètres de plus qu’un pneu hiver, c’est la largeur d’un passage pour piéton, et sur une chaussée enneigée, c’est plus de 30 mètres, soit la longueur de 6 ou 7 voitures ou 2 semi-remorques. »

rouler sur la neige // Source : Pixabay
Rouler sur la neige avec des pneus adaptés. // Source : Pixabay

Face à des routes verglacées, comme sur l’autoroute A13 cette nuit, les pneumatiques hiver seuls ne suffiraient pas à éviter les déconvenues. Mais pour de la neige fraîche ou sous la pluie, la différence de freinage et de grip est sans appel

Les pneumatiques sont les seuls éléments physiques qui vous rattachent à la route, ils méritent une attention toute particulière. Ainsi, même sans obligation d’adopter des pneumatiques adaptés à l’hiver, renseignez-vous pour vous équiper et rouler en toute sécurité.

Recevez une dose régulière d’informations sur la mobilité, et plus spécialement sur celle de la voiture électrique, en vous abonnant à notre newsletter Watt Else :


Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !