Hyundai renouvelle en 2023 son SUV Kona, avec plusieurs évolutions à la clé : batterie, motorisation, technologie, prix… Le plus déroutant est probablement son évolution stylistique, qui risque d’être au cœur des débats.

Hyundai continue à surprendre avec le style donné à ses nouveaux véhicules. Après Ioniq 5 et Ioniq 6, c’est le nouveau Hyundai Kona qui s’apprête à se démarquer sur la route d’ici à la fin de l’année 2023. Le constructeur coréen avait déjà donné un premier aperçu de ce modèle en 2022. Il en dévoile un peu plus ce 7 mars 2023 sur l’extérieur, l’intérieur, mais aussi les spécifications de cette nouvelle version.

Si le nouveau look extérieur est ce qui attire particulièrement l’attention, le Hyundai Kona évolue sur tous les aspects. La question qui se pose est : arrivera-t-il à garder le même attrait auprès des acheteurs et acheteuses de voitures électriques ?

Plus grand, plus audacieux et plus clivant aussi

Avant le Hyundai Kona, son cousin, le Kia Niro EV, avait déjà initié le changement. Le modèle de chez Kia a, lui aussi, adopté un design plus tranché en 2022, qui lui réussit assez bien. Pour le Hyundai Kona, le nouveau style est un peu plus déroutant. Les amateurs de véhicules originaux crient au génie. Pour les autres, la perception de cette nouveauté n’est pas forcément aussi bien accueillie.

Il s’agit peut-être d’en prendre l’habitude, mais à l’avant, comme à l’arrière, la nouvelle signature lumineuse surprend. Pourtant, les Pixels sont devenus un élément de signature que l’on connait bien, sur les véhicules électriques de la marque : Ioniq 5 et Ioniq 6. Sur le Kona, ces pixels  « Seamless Horizon » sont intégrés sous la forme d’un bandeau qui prend toute la largeur et qui, à l’avant, intègre aussi les feux jours. Les autres feux sont positionnés plus bas sur le bouclier avant, ce qui donne un visuel un peu étrange par rapport à ce que l’on connait.

Hyundai Kona un mélange des genres pour son design // Source : Hyundai
Hyundai Kona un mélange des genres pour son design // Source : Hyundai

Le nouveau Kona mélange aussi bien les courbes que les arêtes saillantes pour le dessin de sa carrosserie. Il est assez unique en son genre. Mais c’était probablement l’objectif initial de Hyundai : faire passer le Kona d’un design assez « passe-partout » à quelque chose qui capte vraiment l’attention, en bien ou en mal.

Comme le Kia Niro, le Hyundai Kona grandit à l’occasion de cette nouvelle génération. 14 cm de longueur en plus, en passant d’un modèle de 4,21 m à 4,35 m. Ce changement va permettre de gagner de l’espace à bord pour les occupants. Il offre également un coffre de 466 litres plutôt pratique. Sans oublier que sur la version électrique, un second coffre avant de 27 litres se cache sous le capot avant.

Un intérieur repensé

Le nouveau Kona est présenté avec un intérieur complètement repensé. Il s’inspire du design déjà intégré aux autres modèles de la gamme électrique, avec son système de double écran de 12,3 pouces. Il propose aussi un affichage tête haute de 12 pouces sur le pare-brise. Pour ceux qui ne sont pas adeptes du tout-tactile, Hyundai a laissé beaucoup de boutons de commande. Pour le reste, le Kona se démarque un peu en intégrant beaucoup de rangements dans l’habitacle.  

Intérieur du nouveau Kona EV // Source : Hyundai
Intérieur du nouveau Kona EV // Source : Hyundai

Hyundai a par ailleurs amélioré le confort à bord de son modèle pour les différents occupants, à l’avant comme à l’arrière. Une optimisation des sièges a été faite pour combiner des sièges confortables, tout en gagnant de la place, pour offrir un maximum d’espace.

2 versions avec 2 batteries différentes

La fiche technique du nouveau Kona électrique est désormais confirmée. Le modèle sera disponible selon deux configurations :

Capacité de batterie65,4 kWh48,4 kWh
Puissance moteur160 kW (218 ch)114,6 kW (156 ch)
Couple255 Nm255 Nm
Autonomie estimée490 km342 km
Consommation moyenne estimée15,1 kWh/100 km15,7 kWh/100 km

Les deux versions ne sont disponibles que dans des versions 2 roues motrices, à la différence des modèles Ioniq qui le sont également en transmission intégrale. L’autre différence avec la gamme Ioniq, c’est qu’il ne s’agit pas d’une plateforme dédiée aux motorisations électriques, mais d’une plateforme partagée avec les motorisations hybrides.

Hyundai Kona électrique 2023 // Source : Hyundai
Hyundai Kona électrique avec son bandeau de leds // Source : Hyundai

Les données d’autonomie et de consommation ne sont pour le moment que des estimations. Le véhicule n’a pas encore terminé la phase d’homologation pour l’Europe. Si les chiffres semblent donner un peu plus d’autonomie que la précédente génération, c’est parce que les batteries sont un peu plus grandes. Les consommations sont sensiblement plus élevées sur ce modèle, plus grand aussi.

C’est un peu dommage, car c’était vraiment l’argument fort des Kona et Niro face à la concurrence. Si l’on se fie aux résultats que nous avons eus sur le Kia Niro, le modèle peut se montrer quand même efficient, mais un peu moins que par le passé. Il faudra attendre le deuxième semestre 2023 pour que les modèles soient disponibles à l’essai pour pouvoir confirmer cela.

Les tarifs ne sont pas encore communiqués par le constructeur, ils devraient être connus prochainement. Comme le véhicule fait « plus », ou mieux, sur plusieurs aspects, nul doute que le prix aussi suivra la même tendance. Le Huyndai Kona va-t-il rester un des véhicules chouchous des Français ? On verra rapidement si la nouvelle mouture du Hyundai Kona se maintient dans le Top 10 des véhicules électriques vendus en France. S’il est plus cher, moins efficient et au design plus discutable, il sera peut-être plus difficile pour ce modèle de s’imposer comme une évidence.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.