On voyait l’ID.3 comme la remplaçante électrique de la Golf. Mais, si l’on en croit les annonces du patron de Volkswagen, les deux pourraient finalement très bien cohabiter.

À l’occasion du salon automobile de Los Angeles à la mi-novembre 2022, le média Autocar a posé quelques questions à Thomas Schäfer, l’actuel patron de Volkswagen. Les réponses apportées devraient rassurer les fans de Volkswagen : la gamme ID ne va pas enterrer les anciens noms connus et appréciés de tous.

On pouvait penser que la nouvelle gamme ID allait tirer un trait sur l’historique de la marque, ce n’est apparemment pas le cas. Plusieurs labels historiques pourraient continuer à exister après la transition à marche forcée vers le 100 % électrique.

Golf et GTI devraient survivre à l’électrique

La gamme électrique ID doit, petit à petit, prendre son envol jusqu’à devenir les seuls modèles commercialisés en Europe. Le groupe Volkswagen s’est engagé à respecter les transformations imposées par l’Union européenne pour 2035, en ne commercialisant plus de véhicules thermiques à cette échéance.

Pour autant, la marque historique ne semble pas prête à oublier les références du passé, surtout celles qui l’ont rendu mondialement connu. Thomas Schäfer a dit à ce sujet : « Nous avons des noms de marque emblématiques, Golf et GTI. Il serait fou de les laisser mourir et s’échapper. Nous resterons dans la logique de l’ID, mais les modèles iconiques porteront un nom. »

Si la gamme ID se compose aujourd’hui essentiellement de noms à un chiffre : ID.3, ID.4 et ID.5, la marque aura rapidement fait le tour des possibilités. D’ailleurs l’ID. Buzz est déjà la première exception à la règle. Le patron de Volkswagen n’exclut pas de créer une ID. Golf : « Nous ne laisserons pas tomber le nom Golf, pas question. »

La e-Golf a disparu mais pourrait revenir en ID Golf // Source : Volkswagen
La e-Golf a disparu mais pourrait revenir en ID Golf // Source : Volkswagen

Pour la version GTI, cela semble plus compliqué. Actuellement, les versions les plus sportives des modèles électriques sont siglées GTX, puisqu’elles apportent 4 roues motrices en plus d’une puissance supérieure. Sera-t-il possible d’envisager le retour du badge historique GTI ? Il faudra probablement attendre que la gamme thermique soit complètement éteinte pour éviter toute confusion ou tout scandale des puristes de la marque.

ID. 3 ne remplace pas vraiment la Golf  

Pour lancer ID.3, Volkswagen a beaucoup présenté cette nouveauté électrique comme une « Golf-like ». La Golf servait d’élément de comparaison, notamment pour le gabarit du véhicule. La e-Golf électrique, qui était déjà disponible depuis quelques années, ne s’est pas renouvelée pour laisser la place à ID.3. On pouvait en tirer la conclusion qu’ID.3 remplacerait à long terme la Golf.

Volkswagen ID.3  // Source : Volkswagen
Volkswagen ID.3 // Source : Volkswagen

Thomas Schäfer revient également sur ce point pour apporter quelques précisions : « L’ID 3 n’a jamais été un successeur de la Golf, il s’agit plutôt d’une Golf Plus ». Voilà qui laisse un créneau à la Golf dans la future gamme ID.

L’ID. Golf pourrait se glisser entre une ID.2 et lD.3 dans la gamme des véhicules électriques de la marque. Avec quel calendrier ? C’est une autre question. On sait que le cycle de vie de la génération Golf actuelle devrait se terminer vers 2027/2028, c’est peut-être uniquement à ce moment qu’elle pourrait muer pour devenir une ID. Golf.