L’entreprise de scooters électriques semble avoir disparu du marché français. Depuis plusieurs mois, de nombreux témoignages faisaient état de scooters défectueux et d’un service après-vente débordé, voire incapable de traiter tous les problèmes.

Mais, où est passé Unu ? L’entreprise de scooters électriques est aux abonnés absents depuis le mois d’octobre 2022 en France. La version française du site internet, qui permettait encore cet été de commander de nouveaux véhicules, renvoie désormais vers le site allemand, à peine traduit en français. Numerama a tenté d’entrer en contact avec son service de presse, qui ne s’occupe plus du dossier.

L’historique chaotique d’Unu ces dernières années n’inspire pas grande confiance sur l’avenir des machines. Cela fait plusieurs mois que nous recueillons des témoignages de nouveaux acquéreurs qui ont enchainé les déconvenues avec le nouveau modèle de 2021.

Charly* fait ainsi état de « phares qui s’éteignent la nuit », d’un scooter qui « s’arrête alors [qu’il] était en train de rouler sur les quais de Seine ». Julien nous parle quant à lui d’un scooter livré à domicile, qui n’a jamais démarré, et qui a mis des semaines à être réparé. Plusieurs mentionnent des problèmes de « batterie interne », à l’intérieur du véhicule et inaccessible pour les propriétaires, qui dysfonctionnerait sur plusieurs modèles. Tous rapportent de très longs délais de prise en charge pour réparation.

Sur TrustPilot, un site sur lequel on peut donner son avis sur des produits ou entreprises, l’alerte avait déjà été lancée depuis fin 2021 : une dizaine d’internautes s’y plaignent d’un service après-vente lent ou absent et de soucis de batteries. Mais, c’est également sous notre vidéo publiée sur YouTube, après un essai sans encombre de 48h, que Numerama avait commencé à voir apparaitre des témoignages négatifs. Intrigués, nous avions lancé des appels à témoins pour en savoir plus.

Scooter Unu // Source : Louise Audry pour Numerama
Scooter Unu. // Source : Louise Audry pour Numerama

Qui est Unu ?

Unu est une entreprise allemande qui importe des pièces (en partie chinoises) et fabrique ses modèles chez nos voisins, puis les exporte en Europe. En France, il n’existe pas de boutique Unu — seul un pop-up store avait été lancé pour la sortie du nouveau modèle Unu en 2021 — mais quelques garages partenaires parisiens.

Difficile donc d’obtenir des réponses, surtout depuis que le service presse avec lequel Numerama était en contact n’a plus de mandat de représentation. Nous avons donc composé le numéro du service après-vente encore disponible dans les mentions légales du site. Au bout du fil, un homme charmant au léger accent germanique nous a assuré que les clients français pouvaient encore s’adresser à lui. Il nous a signifié que l’entreprise aurait connu des soucis d’approvisionnement à cause d’un incendie dans une usine de batteries à Berlin. Il a également souligné le fait qu’il y aurait désormais 6 mois d’attente pour avoir un nouveau scooter Unu. Mais, acheter un scooter Unu est-il bien recommandable ?

Vous disposez d’information concernant le marché des scooters électriques ou les Unu en particulier ? Vous avez connu des déboires avec un scooter électrique Unu ? Vous pouvez écrire à marie.turcan[at]humanoid.fr

La version française du site d’Unu a été grandement modifiée et ne permet aujourd’hui plus de choisir, comme c’était le cas auparavant, entre les modèles de 3000 W et 4000 W. Un nouveau deux-roues « Unu Move » a été créé, sans qu’Unu n’en fasse la promotion : il s’agit d’une version moins puissante (2 000W), avec un écran LED au lieu de LCD, pas de bluetooth, un moteur QS Motors au lieu de Bosch… Bref, une version low cost pour à peine quelques centaines d’euros de moins. « Vous savez, le problème quand on met beaucoup de technologie dans un appareil, c’est aussi qu’il y a beaucoup plus de problèmes », nous confie le service après-vente. Un aveu d’échec quasiment pas masqué ?

En avril dernier, Unu avait déjà inventé un curieux système de location de batterie pour faire baisser le coût de ses scooters, forçant les propriétaires à acheter leur deux-roues, mais à en… louer les batteries amovibles. Comme s’il fallait trouver une solution pour rendre plus accessible un appareil trop cher qui souffrait justement de soucis de batteries.

Lorsque l'on clique sur le
Lorsque l’on clique sur le « Shop » d’Unu, on atterrit désormais sur la version allemande du site.

Le scooter Unu qui devait « faire la révolution »

Dans l’histoire de sa courte vie, la firme Unu a sorti deux modèles de scooters électriques : un qui faisait office de précurseur en 2017 sur un marché encore balbutiant, mais de basse qualité — l’entreprise allemande avait repris un moule chinois classique et l’avait légèrement modifié pour l’adapter au marché européen. Ce produit lui avait toutefois permis de se faire un nom dans le milieu des scooters électriques, et de nombreux clients attendaient le nouveau modèle, d’abord prévu pour 2019, puis 2020, et finalement, pandémie oblige, 2021. Certains clients ont ainsi dû patienter très longtemps, en France comme en Allemagne, pour que leur précieux modèle soit livré.

Présenté comme un modèle « révolutionnaire » par certains, le scooter Unu 2021 avait également séduit Numerama lors de notre test de 48 heures : un appareil stylé, élégant, avec des batteries amovibles très pratiques et fonctionnelles — un fait rare sur le marché. Seul son prix nous semblait démesuré : frôler les 5 000 euros pour un modèle électrique équivalent 50 cc est extrêmement ambitieux lorsqu’on ne s’appelle pas Vespa (et encore).

Aujourd’hui, force est de constater que le petit appareil semble victime de ses ambitions. Unu va-t-il réussir à endiguer sa chute ou est-ce la fin pour la marque allemande ?

*Le prénom a été modifié.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.