Parag Agrawal, le CEO de Twitter, a tenté de répondre aux inquiétudes d’Elon Musk, qui a suspendu son rachat du réseau social. Au vu de sa réponse, ça semble mal engagé.

Mise à jour 10h30 :

Après avoir provoqué Parag Agrawal publiquement, Elon Musk a détaillé sa pensée sur le rachat de Twitter. Selon lui, le réseau social ment en disant que moins de 5% des comptes sont faux. Il table plutôt sur le chiffre de 20% et indique qu’il ne rachètera pas Twitter en l’état. Le milliardaire a aussi partagé un calcul douteux estimant que plus de 50% des comptes pourraient être faux comme « seulement » 4,8 millions de personnes ont liké son tweet le plus populaire. Le rachat de Twitter semble mal engagé, Elon Musk cherche des excuses pour annuler l’opération.

Article original, publié le 17 mai à 9h50 :

On commencerait presque à avoir de la peine pour Parag Agrawal, le patron de Twitter depuis novembre 2021, au cœur de la tempête Elon Musk depuis le début du mois d’avril. Chahuté par le milliardaire qui l’oblige à prendre des décisions à contre cœur (comme la revente de Twitter pour 43 milliards de dollars), le néo-patron doit maintenant faire face au nouveau coup d’éclat d’Elon Musk qui a suspendu le rachat de l’entreprise, soi-disant parce que Twitter mentirait en disant que moins de 5 % des comptes sont des bots. L’action Twitter s’est effondrée, la confiance des employés est au plus bas et, à l’instant T, il est difficile d’avoir la moindre visibilité sur ce qu’il va se produire.

Sans doute pour bien faire, Parag Agrawal a décidé, le 16 mai, de prendre la parole dans un thread Twitter de 15 tweets, justement dédié aux bots et au spam sur la plateforme. Malheureusement, ce qui devait rassurer Elon Musk s’est retourné contre lui. Le milliardaire se moque publiquement de Parag Agrawal.

Un emoji caca pour remonter le niveau

Que dit le thread de Parag Agrawal ? Bien documenté, il explique qu’il n’est pas facile de comptabiliser le nombre de faux comptes sur Twitter puisque tous ne sont pas des robots et que leurs méthodes évoluent tous les jours. Cependant, Parag Agrawal se dit certain que le calcul de Twitter est le bon. Il y a moins de 5 % des comptes qui ne sont pas utilisés par des vraies personnes, ce qui rend le CEO optimiste sur la poursuite des discussions avec Elon Musk.

Parag Agrawal espérait sans doute recevoir un « merci pour l’explication » d’Elon Musk, il a finalement reçu deux réponses : un « 💩 » et une moquerie. Pas convaincu par ses explications (Elon Musk veut que les données soient rendues publiques), le patron de Tesla et SpaceX s’est amusé à humilier publiquement le boss de Twitter et lui a demandé s’il avait pensé à appeler les détenteurs de faux comptes pour vérifier qu’ils existent. Ce débat, peu constructif, nous laisse dubitatif sur la suite du rachat. Parag Agrawal va-t-il accepter de se laisser marcher dessus longtemps ?

Depuis l’annonce du rachat de Twitter par Elon Musk, beaucoup s’interrogent sur les réelles motivations d’Elon Musk. Veut-il sérieusement racheter l’entreprise ou s’amuse-t-il à tester les limites de son pouvoir de chaos ? Ce qui semble avoir accéléré son retrait du projet est la baisse de l’action Tesla, due à l’inquiétude des investisseurs sur son implication en cas de rachat de Twitter. Entre ses voitures électriques et le réseau social, Elon Musk aurait-il choisi les premières ?