La balise d’Apple, sortie il y a un an, agacerait de nombreux propriétaires qui reçoivent des alarmes de leur propre produit en pleine nuit.

Apple a développé un système d’alerte lorsqu’un AirTag serait utilisé pour vous pister, mais cette alarme ne serait pas encore totalement au point. Selon le Wall Street Journal, les balises se déclenchent sans raison et sèment la confusion chez leur propriétaire.

Lancée l’année dernière, l’AirTag peut-être repéré sur son iPhone ou alors se met à sonner s’il n’y pas de smartphone à proximité pendant une période prolongée. L’idée est de dissuader les AirTags d’être utilisés pour suivre les personnes sans leur consentement.

Lorsqu’une personne reçoit une alerte, elle est censée savoir où est la balise et pendant combien de temps elle a été placée. Sauf que fausses alarmes se produisent généralement au milieu de la nuit et se sont multipliées durant ces dernières semaines. Les cartes des alertes fantômes présentent un schéma avec des lignes rouges droites qui partent de l’emplacement de l’utilisateur.

Capture d’écran 2022-05-07 à 12.23.17
Sur Reedit, un utilisateur demande « Est-ce que l’on peut stopper les alertes de harcèlement de son propre AirTag ? Source : Numerama

Une perte de confiance dans la sécurité du produit

Le journaliste raconte que ce n’est pas le seul bug puisque son propre AirTag l’aurait alerté à plusieurs reprises d’un harcèlement. Plusieurs utilisateurs ont rapporté une expérience similaire sur Reddit. Dans l’article du WSJ, les propriétaires racontent que ces alertes les mettent sur les nerfs – en particulier lorsqu’ils ne semblent pas trouvés d’AirTag sur eux.

Dans un autre cas, un utilisateur a déclaré qu’il ne pouvait pas forcer le supposé AirTag inconnu à émettre un son et que l’application FindMy précisait que la balise était injoignable. Le produit du journaliste aurait subi les mêmes bugs.

Ces fausses alarmes nuisent à la confiance des utilisateurs au système de sécurité du AirTag. Dans un article du média américain The Verge, des experts en violence domestique ont déclaré qu’un trop grand nombre d’alertes fantômes pourrait être dangereux, car les utilisateurs pourraient se désensibiliser des notifications destinées à assurer leur sécurité.

Apple travaillerait sur ce bug et devrait déployer une mise à jour des ces produits.