Sur les sites de revente, on trouve des AirTags sans haut-parleur. Un problème, car une personne malveillante a alors moins de risques de se faire prendre si elle utilise le traqueur pour espionner quelqu’un.

Le AirTag d’Apple est un excellent produit… mais pose quelques problèmes relatifs à la vie privée. Très petit et doté d’une autonomie de plusieurs mois, il peut facilement être dissimulé dans un sac ou dans une voiture pour, par exemple, permettre à une personne malveillante de vous suivre. Une problématique pour Apple qui, depuis le lancement de son traqueur en 2021, ne cesse de tenter de l’améliorer. La marque a notamment réduit le temps durant lequel un AirTag reste muet en l’absence de son propriétaire, afin d’avertir plus rapidement une personne victime de stalking. Une application Android a aussi été lancée en décembre, même si elle ne bouche pas toutes les failles du système.

Sur PCMag, on apprend que les stalkers ont une nouvelle arme : des AirTags sans haut-parleur. Ces produits, qui se vendent sur les sites comme Etsy ou eBay, ne peuvent pas sonner pour avertir une personne de leur présence trop longue.

Une intervention physique nécessaire

Apple a-t-il un moyen d’empêcher ce détournement ? Malheureusement, la réponse est non. En effet, les petits malins à l’origine des AirTags modifiés n’utilisent pas une forme de piratage logicielle qu’il serait possible de combler au travers d’une mise à jour. Un AirTag sans haut-parleur n’a vraiment plus de haut-parleur. Les vendeurs le démontent, retirent le composant et le mettent en vente. Une ruse redoutable que craignait déjà le site spécialisé iFixit lors de son démontage de l’accessoire en mai 2021 : « et si une personne malintentionnée désactivait le haut-parleur d’un AirTag avant de l’envoyer traquer quelqu’un ? Nous avons enquêté et voici les résultats que nous estimons importants à vous communiquer : il existe plusieurs moyens faciles de désactiver le haut-parleur indépendamment des autres fonctionnalités de l’AirTag. Pour des raisons évidentes, nous n’allons pas nous épancher sur comment faire ».

Un AirTag peut-il devenir l’arme parfaite pour un espion ? Si l’absence de haut-parleur devrait aider le traqueur à se dissimuler, Apple continue d’envoyer une notification aux iPhone autour d’un traqueur trop loin de son propriétaire au bout d’un certain temps. Il est donc probable qu’un AirTag caché quelque part finisse par se faire repérer… au moins sur iPhone. Sur Android, l’obligation de télécharger une application pose problème. Sans elle, impossible de savoir que l’on est surveillé. Apple et Google doivent se mettre d’accord pour trouver une solution native.

Selon l’article de PCMag, les annonces pour un AirTag modifié sont rapidement retirées des grandes plates-formes. Cependant, on trouve de nombreux tutoriels sur internet pour démonter soi-même un AirTag (il nous a également été facile de trouver des sites moins connus qu’eBay avec de tels produits). La prochaine génération du AirTag, si Apple décide de continuer l’aventure malgré les critiques, devra impérativement améliorer ces problèmes. Selon nous, il serait dommage d’abandonner le AirTag qui est avant tout un excellent produit.