Sorti en fin d’année dernière, Windows 11 inaugure une nouvelle ère pour l’OS de Microsoft. Cette itération apporte de nombreux changements et parmi eux, l’emphase a été mise sur la partie gaming. On vous explique comment. 

Avec Windows 11, Microsoft a intégré de nombreuses fonctionnalités visant à fluidifier l’expérience utilisateur, tout en améliorant les performances globales des machines sur lesquelles il est installé. L’un des domaines dans lesquels Windows 11 a particulièrement progressé est sans aucun doute celui du jeu vidéo.

Pour parvenir à ce résultat, les équipes de Microsoft se sont très largement inspirées des techniques et fonctionnalités utilisées dans les dernières Xbox. De quoi rapprocher un peu plus les deux plateformes de jeu et permettre aux PC d’offrir un gain de performance substantiel en jeu, y compris les configurations les plus modestes.

De nombreuses machines sont déjà prêtes à accueillir Windows 11, et à profiter de ces avancées en matière de gaming. Nous vous proposons de découvrir deux d’entre elles, le HP Victus 16, et le Asus TUF Gaming A17.

Quelles sont les nouveautés de Windows 11 en matière de gaming ?

Avec Windows 11, Microsoft a opéré sur deux axes majeurs pour améliorer l’expérience des joueurs et des joueuses.

Une meilleure gestion des composants

Le premier d’entre eux, loin d’être anodin, concerne la gestion des composants installés dans le PC, dans le but de gagner en fluidité et en efficacité. Déjà éprouvée sur les derniers modèles de Xbox, DirectStorage est une technologie qui permet de tirer pleinement parti des capacités et de la vitesse de transfert des SSD. Comment ? En laissant le GPU se charger d’une partie des opérations, de manière à accélérer la transmission des informations tout en allégeant la charge du CPU. Seul pré-requis, posséder un SSD utilisant le protocole NVMe et avoir un GPU compatible avec DirectX 12.

1624561074_87_Microsoft-annonce-Windows-11-avec-une-interface-utilisateur-un-menu
Grâce à Windows 11, vous pourrez tirer pleinement partie de vos SSD NVMe // Source : Microsoft

À l’instar de Windows 10, Windows 11 propose aussi un Game Mode qui permet d’améliorer les performances une fois un jeu lancé. Afin d’arriver à ce résultat, Windows 11 fait baisser l’allocation des ressources de toutes les autres applications, afin de rediriger la puissance vers le jeu en cours. Sur Windows 11, le Game Mode est toutefois plus avancé, et permet de tirer le meilleur du matériel installé.

Une intégration logicielle plus poussée

L’autre axe sur lequel Microsoft à travaillé avec Windows 11 concerne la partie logicielle. Parmi les nouveautés les plus intéressantes, on retrouve l’Auto-HDR, qui s’applique à des jeux PC fonctionnant sous DirectX 11 ou DirectX 12.

Rappelons que le HDR (pour High Dynamic Range) est un procédé qui permet d’offrir des images vibrantes, plus riches, en jouant sur la luminosité. Comprenez par là que les couleurs sombres sont plus sombres, et les couleurs claires ou les sources lumineuses, plus vives. Ce mode permet d’appliquer le HDR à tous les jeux qui ne possèdent pas cette fonctionnalité de base, afin de leur donner une seconde jeunesse.

heatmap
L’auto-HDR en action sur Gears 5 Hivebusters // Source : Microsoft

Impossible également de ne pas parler de l’une des plus grandes réussites de Microsoft dans le jeu vidéo de ces dernières années : le Xbox Game Pass. Son intégration à l’écosystème PC a été considérablement améliorée avec Windows 11. Rappelons que le Game Pass fonctionne sous Windows 10 ou 11 (version 22H1 ou supérieure) et qu’il faut l’application Xbox pour jouer à des jeux PC

Quel PC sous Windows 11 ?

Afin de profiter pleinement des possibilités offertes par Windows 11 en matière de gaming, votre PC de jeu à besoin de quelques prérequis. Une carte graphique récente, compatible avec les dernières versions de DirectX (11 et 12), pour commencer. Afin de tirer pleinement parti du DirectStorage, un SSD NVMe est aussi indispensable.

Voici, ci-dessous, deux machines qui répondent à ces critères, et qui vous permettront de jouer sans souci aux derniers hits du moment (on pense à toi Elden Ring) sans se poser de question.

Le HP Victus 16, à moins de 1 000 euros

On commence par le HP Victus 16, un PC portable dont la fiche technique s’articule autour d’un processeur Ryzen 5 5600H suppléé par 8 Go de RAM et un GeForce RTX 3050 Ti équipé de 4 Go de RAM dédiée. Côté stockage, c’est un SSD NVMe de 512 Go qui vous attend. Pensé pour le jeu, il dispose d’un clavier complet et très confortable, et d’un design tout en sobriété. HP a particulièrement travaillé le système de refroidissement de cette machine pour limiter les surchauffes et les nuisances sonores. Dernier point, et non des moindres : son écran. Le HP Victus embarque une dalle IPS FHD de 16 pouces équipée d’un revêtement anti-reflet qui se révèle très confortable en jeu.

raw
HP Victus 16 // Source : HP

Le HP Victus est disponible chez Boulanger à 999 euros.

Le Asus TUF Gaming A17

L’autre machine que vous pouvez découvrir est le Asus TUF Gaming A17 de 2022. Un PC portable parfaitement adapté à Windows 11 (dont il est équipé nativement), et qui possède une fiche technique particulièrement satisfaisante.

Avec son Ryzen 7 4800H, sa GeForce RTX 3050 Ti 4Go et pas moins de 16 Go de RAM, il possède ce qu’il faut pour vous permettre d’aborder sereinement la grande majorité des jeux récents. Ajoutez à cela un SSD 512 Go au format M.2 NVMe pour bénéficier du DirectStorage, et vous obtenez une machine performante capable de faire tourner la majorité des jeux actuels en Full HD.

Pour ne rien gâcher, cet Asus TUF Gaming A17 possède écran (Full HD) de 17 pouces avec un taux de rafraîchissement de 144 Hz.

r021
Asus TUF Gaming A17 // Source : Asus

Le Asus TUF Gaming A17 et disponible en ce moment à 1399,99 euros chez Boulanger.