Finies les désillusions des locations Airbnb qui proposent du Wi-Fi complètement famélique : un nouvel outil permettra aux hôtes d'indiquer la qualité réelle du signal dans les locations.

Ce n’est peut-être pas le premier critère que vous retenez lorsque vous souhaitez faire une location sur Airbnb, mais c’est peut-être une indication qui pourrait vous aider à départager entre deux logements. Désormais, la puissante plateforme de réservation met à disposition des hôtes un outil pour tester la qualité du Wi-Fi, et ainsi indiquer au public si le débit est performant ou famélique.

Cette nouvelle fonctionnalité a été annoncée le 9 novembre par l’entreprise américaine, dans le cadre d’une série de nouveautés — parmi lesquelles un contrôle de l’accessibilité pour les personnes handicapées, un service de traduction des annonces ou encore une nouvelle offre de protection en cas de dégradation. Elle a été présentée également sur Twitter par Brian Chesky, l’un des fondateurs du service.

Un outil plus utile qu’une simple mention déclarative

Avec cette option, les particuliers ont une meilleure idée de la puissance du signal dans les locations, avec des indications chiffrées. C’est préférable à une simple une mention déclarative indiquant la disponibilité du Wi-Fi, sans autre précision. L’expérience n’est en effet pas tout à fait la même si un logement fournit de l’ADSL avec un débit à 128 kbit/s tandis qu’un autre est raccordé en fibre optique.

Évidemment, les hôtes prendront sans doute grand soin à fournir une mesure qui s’est déroulée dans les meilleures conditions possibles, par exemple en évitant de regarder en même temps une vidéo en streaming ou en téléchargeant un fichier, afin de libérer le plus de bande passante possible pour le test. On imagine aussi qu’ils le lanceront en se mettant le plus près possible de la box, là où ça capte le mieux.

Scarlett croyait pourtant que sa location Airbnb proposerait du bon Wi-Fi. Le retour à la réalité fut brutal. // Source : YouTube/Marvel Entertainment

Bien entendu, la mesure fournie par l’hôte ne correspondra peut-être pas à l’expérience réelle que les particuliers auront lors de leur séjour. Des facteurs multiples peuvent jouer sur le débit réel, que ce soit l’heure de la connexion (les réseaux sont par exemple plus sollicités le soir), l’activité sur le net, l’endroit depuis lequel on se connecte ou le nombre de personnes à se brancher en même temps à la liaison.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo