Instagram se décide enfin à permettre la publication de photos depuis un PC : cela faisait des années que les utilisateurs et utilisatrices attendaient ça.

Instagram existe depuis 2010 et depuis 2010 il n’est pas possible de publier des photos sur son compte depuis un ordinateur. Officiellement, en tout cas. Mais heureusement, cela va changer. Le site Engadget rapporte dans son édition du 19 octobre que le réseau social spécialisé dans le partage de photographies va autoriser la publication depuis un PC. Mieux vaut tard que jamais.

C’est quoi ça, Instagram ? Les autres, dites rien. // Source : Numerama

Poster des photos sur Instagram depuis un PC devient possible

Selon nos confrères, le réseau social est en train de publier plusieurs mises à jour de son service pour le rendre plus convivial et satisfaire plusieurs attentes. Concernant l’envoi de photos depuis un ordinateur, ce devrait être bon à partir du 21 octobre. L’envoi de courtes vidéos de moins d’une minute sera aussi possible. Les principaux navigateurs seront tous pris en charge, s’ils sont bien à jour.

Dans un message publié sur Twitter, Instagram avait cherché à attiser la curiosité de sa communauté en promettant, sans donner le moindre détail, l’arrivée de plusieurs options spéciales au cours de la semaine. Parmi les autres fonctionnalités qui sont à noter figure la possibilité de signer des publications à plusieurs (co-auteurs), mais aussi de partager des « likes », rapporte The Verge.

Actuellement, il est possible de forcer la publication de photos sur Instagram depuis un PC, mais cela nécessite de mettre un peu les mains dans le cambouis. Il faut passer par les outils de développement de son navigateur web et de faire croire à Instagram que l’on se connecte en fait depuis un smartphone. Nous décrivons la procédure dans un article dédié.

Ces fonctionnalités arrivent dans des circonstances un peu particulières pour Instagram : le réseau social a été doublement mis en cause, du fait du développement d’une version pour enfants de son service (cette déclinaison, qui vise les 10-12 ans, a été mise en pause par la maison-mère) d’une part, et pour les effets néfastes que le service entraine sur une partie de sa communauté, notamment les jeunes femmes.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo