Si vous souhaitez tester Windows 11, faites attention à télécharger l'OS depuis une source fiable. Plusieurs logiciels malveillants cachent des virus et autres joyeusetés derrières des fichiers en apparence légitimes.

La sortie d’un nouveau logiciel très attendu est toujours une occasion en or pour les pirates mal intentionnés du net. Windows 11 ne fait pas exception. De nombreux fichiers malicieux se faisant passer pour un outil de mise à jour vers Windows 11 circulent sur internet d’après une analyse de Kaspersky.

Un fichier légitime en apparence

L’éditeur de l’antivirus bien connu a écrit un billet de blog pour mettre les internautes en garde contre plusieurs tentatives d’arnaques. Certains exécutables trouvables sur le web se font passer pour des outils de mise à jour vers Windows 11, mais cachent en réalité des virus et autres malwares.

Un fichier nommé « 86307_windows 11 build 21996.1 x64 + activator.exe » promet par exemple de basculer simplement votre PC sur la nouvelle version de Windows, mais va en fait installer des logiciels non désirés sur votre ordinateur.

Un des fichiers d’installations frauduleux repérés par Kaspersky // Source : Kaspersky

La tactique est particulièrement pernicieuse, car le fichier semble en apparence légitime. Le numéro de version (21 996) correspond bel et bien à la version fuite du système qui a émergé sur le web à la mi-juin et avec ses 2 Go, le fichier a un aspect assez crédible.

Virus et vol de mot de passe

En réalité, l’exécutable prend la forme d’un installateur classique de Windows et va tenter d’installer un bloatware en demandant aux internautes d’accepter des conditions d’utilisations trompeuses. D’autres fichiers frauduleux tentent même d’installer des « chevaux de Troie ou des outils de vol de mot de passe », avertit Kaspersky.

Si vous souhaitez tester Windows 11, privilégiez donc les sources officielles et les fichiers distribués directement par Microsoft. La procédure complète d’installation est détaillée dans notre article dédié. Un petit avertissement tout de même, ce nouvel OS est encore en version bêta et ne devrait pas être installé sur votre machine principale à moins que vous ne soyez sûr de ce que vous faites.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo