La situation vous est probablement déjà arrivée. Vous êtes allongé, vous attrapez votre téléphone pour répondre à un message et l'écran pivote en mode paysage alors que ça ne sert à rien. La prochaine version d'Android veut corriger ce problème de l'époque moderne.

La prochaine version d’Android va simplifier la vie de celles et ceux qui utilisent leur téléphone au lit. Le futur OS de Google va automatiquement détecter la façon dont vous êtes installé lorsque vous consultez votre téléphone. Si vous êtes allongé, votre téléphone désactivera automatiquement la rotation de l’écran.

L’idée de ce « mécanisme d’autorotation meilleur et plus rapide » selon Google, est d’éviter que le téléphone passe en mode paysage lorsque vous êtes allongé et que vous tenez votre appareil à 90°. Jusque-là, les téléphones Android se reposaient sur leur accéléromètre (un petit composant sensible à l’inclinaison) pour déterminer s’il fallait afficher leur interface en mode portrait ou paysage. Avec Android 12, les téléphones pourront aussi se reposer sur une autre donnée : la détection faciale.

Smartphone Android // Source : Louise Audry pour Numerama

Et la vie privée alors ?

Déjà présente dans la dernière version bêta d’Android, cette fonctionnalité va en fait se servir de la caméra frontale pour déterminer dans quelle position est votre tête. Si le téléphone détecte que votre visage est à 90°, alors il restera en mode portrait pour ne pas gâcher l’expérience. Plus besoin de manuellement bloquer la rotation de l’écran lorsque vous scrollez sur Twitter au lit.

Bien conscient des problématiques de vie privée attachée à toutes les fonctionnalités de reconnaissance et de détection faciales, Google assure que tous ces calculs nécessaires au bon fonctionnement de cette fonctionnalité sont effectués en local sur le téléphone et « qu’aucune image n’est jamais enregistrée ou partagée par l’appareil ». Tout se passe au sein d’une partition dédiée d’Android, le Private Compute Core.

Annoncée lors de la présentation d’Android 12, cette fonctionnalité crée un espace sécurisé sur le téléphone, dédié au traitement d’informations personnelles. Plutôt que d’envoyer vos données aux serveurs de Google pour profiter de leurs puissances de calcul, le Private Compute Core effectue des tâches d’apprentissage machine en local, grâce à la puissance de calcul du téléphone.

Rien n’est envoyé à Google

C’est cette fonctionnalité qui permet par exemple à votre mobile de proposer des réponses automatiques à certains de vos messages ou de créer des sous-titres automatiques sur certaines vidéos. Toutes les données sont analysées directement par l’OS, dans un espace verrouillé, inaccessible par le reste du système. Il en ira de même pour les données de détection faciale qui alimentent le nouveau mécanisme de rotation intelligente de l’écran.

Dans son billet de blog, Google assure aussi avoir rendu la rotation de l’écran 25 % plus rapide grâce à des optimisations du système. Bientôt la fin des problèmes de rotation d’écran ?

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo