Il n'est pas très difficile de comprendre pourquoi le nom de Pinterest a été forgé ainsi. L'histoire de son origine est par contre moins connue.

Quel peut-être le point commun entre Pixar, Wikipédia, Logitech, DeepMind, Intel, Bitcoin ou encore WhatsApp, hormis leur présence dans notre rubrique sur les noms de la tech ? C’est très simple : leur nom est un mot-valise entre deux noms communs, afin de décrire leur raison d’être. Par exemple, le Bitcoin associe les termes « bit » et « coin », c’est-à-dire une unité de mesure en informatique et « pièce de monnaie ».

Un nom trouvé en regardant la télévision

Pourquoi vous dit-on tout cela ? Parce que c’est exactement de cette façon qu’a été inventé le nom de Pinterest. Il s’agit aussi d’un mot-valise associant les termes de « Pin », ou « Pinboard », avec « interest ». En anglais, ces mots se traduisent respectivement par « épingle », « tableau à épingles » et « centre d’intérêt ». Et ça tombe plutôt bien, car c’est le principe central de Pinterest.

L’idée générale de ce site, dont la naissance remonte à 2010, est de donner aux internautes la possibilité d’épingler des idées, exactement comme on pourrait le faire sur un grand panneau en liège. Vous pouvez ainsi épingler toutes sortes de ressources en ligne, que ce soit des images, des recettes de cuisine, de la décoration, et ainsi de suite. Bref, tout ce qui vous inspire ou vous plaît.

Un aperçu du site web de Pinterest, avec son logo caractéristique. // Source : Szabo Viktor / Unsplash

Cette référence au panneau en liège sur lequel on épingle diverses choses se retrouve de façon subtile dans le logo de l’entreprise. En effet, la lettre « P », qui reprend la première lettre du nom de la compagnie, est stylisée de façon à évoquer une épingle — la barre du « P » forme la tige en métal, tandis que sa boucle représente sa tête.

Pinterest a été fondé par un ancien employé de Google, Ben Silbermann, et Paul Sciarra, en compagnie d’Evan Sharp, à travers leur entreprise Cold Brew Labs Inc. Pourtant, ce n’est ni Ben, ni Paul, ni Evan qui a eu l’idée du nom : c’est l’épouse de Ben, Divya Bhaskaran, qui a eu ce coup de génie, et d’une façon tout à fait banale : selon l’anecdote rapportée par Business Insider, elle regardait la télévision.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo