Équilibrer les performances, l'autonomie et la fluidité d'un téléphone n'est pas une chose aisée. OnePlus l'a appris un peu à ses dépens, puisque le constructeur chinois est critiqué pour le bridage qu'il opère sur son tout dernier mobile haut de gamme.

OnePlus bride les performances de son tout dernier smartphone ultra haut de gamme, le OnePlus 9 Pro. Dans un article extrêmement pointu posté le 6 juillet 2021, le site AnandTech a remarqué que le téléphone était plus lent que certains de ses concurrents dans de nombreuses circonstances. Pourtant les mobiles du constructeur chinois ont toujours mis l’accent sur la débauche de puissance.

Il n’est pas question ici d’une mauvaise optimisation du système ici, c’est un choix délibéré de la part de OnePlus.

Grappiller quelques minutes de batterie en plus

Comme le constructeur l’a indiqué à XDA Developers, après la sortie du mobile, des propriétaires du OnePlus 9 Pro ont rapidement fait remonter des pistes d’améliorations possibles sur l’autonomie et la chauffe du téléphone. En réponse, les ingénieurs de OnePlus ont cherché à « optimiser les performances des appareils […] en faisant correspondre les exigences de l’application avec la puissance la plus appropriée. » Traduction : en limitant les performances du téléphone sur certaines applications, OnePlus espère grappiller quelques minutes d’autonomie supplémentaires.

Cette pratique est assez répandue dans le monde mobile en réalité. Pas besoin de déployer toute la puissance d’un téléphone quand on fait simplement défiler une page web. Mais d’après le site Anandtech, même si au jour le jour le bridage n’est pas particulièrement gênant, le OnePlus 9 Pro est tout de même parfois plus lent à s’exécuter qu’un Galaxy S21 Ultra, ou qu’un Xiaomi Mi 11 Ultra, malgré une fiche technique similaire. Cela se traduit entre autres par des applications plus lentes à s’ouvrir et à s’exécuter, car le processeur se repose sur ses cœurs les moins puissants afin de préserver la batterie.

YouTube, Instagram, Facebook sont touchés

Ce bridage n’est par contre pas mis en place partout tout le temps puisqu’il n’est en fait actif que sur certaines apps. D’après un retour de la marque obtenu par nos confrères de Frandroid, il y aurait tout de même 300 applications « bridées » par OnePlus, dont Chrome, Facebook, Twitter ou Instagram.

Le OnePlus 9 Pro est bien évidemment loin d’être inutilisable, mais le téléphone est tout de même vendu sur des promesses de puissance et de performance. OnePlus va même jusqu’à indiquer sur son site que « l’expérience parfaitement rapide et fluide est au cœur de l’esprit OnePlus ».

Équipé du même Snapdragon 888 que certains de ses concurrents, le OnePlus 9 souffre patfois de relantissements // Source : OnePlus

Protéger la batterie d’un téléphone en en limitant les performances n’est pas forcément une mauvaise chose, mais si la polémique autour du bridage des iPhone en 2017 a bien souligné quelque chose, c’est qu’il vaut mieux être le plus transparent possible dans ces cas-là.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo