Avec Windows 11, Microsoft a mis un grand coup de frais à son système d’exploitation. Cela s’observe jusque dans les plus petits détails comme le fameux Blue Screen of Death qui va passer de bleu à noir.

Devenu mythique ces dernières décennies, l’écran bleu de la mort de Windows ne sera bientôt plus bleu. Le BSOD comme on le surnomme (pour Blue Screen of Death) est l’écran d’erreur que Windows vous affiche lors d’un plantage sérieux. Vous l’avez peut-être déjà vu sur votre propre machine ou même sur des écrans publicitaires dans la rue.

Hé bien cet écran bien connu va devenir noir avec l’arrivée de Windows 11, explique The Verge dans un article daté du 1er juillet. C’est un changement mineur pour le grand public, mais symbolique pour tous les bidouilleurs et bidouilleuses qui y étaient confrontés fréquemment.

En réalité, c’est loin d’être la première fois que le BSOD change. Dans l’histoire de Windows il a déjà eu plusieurs autres couleurs.

Vert, rouge, jaune

Dans certaines versions de Windows Vista, il existait un Red Screen of Death pour certaines erreurs critiques. On trouvait aussi des traces de ce RSOD dans les premières bêtas de Windows 98.

Les développeurs, développeuses et autres fanatiques de la bidouille se seront très probablement frottés au Green Screen of Death. Réservé aux membres Windows Insider (celles et ceux qui testent les bêtas de Windows), cet écran au ton plus apaisant a été pensé pour identifier d’un rapide coup d’œil si un problème est présent sur la version stable ou sur la version bêta du système.

L’écran rouge de la mort présent dans certaines versions de Windows Vista // Source : w:en:Ih8evilstuff — Wikimedia

Le côté mythique du BSOD (qui n’a donc pas toujours été bleu) a inspiré d’autres pans de l’informatique. La Xbox par exemple a eu son Red Ring of Death (rond rouge de la mort) pour désigner le voyant qui s’allumait autour du bouton de démarrage de la console en cas d’erreurs critiques. La Playstation avait de son côté le Yellow Light of Death (lumière jaune de la mort) pour indiquer les mêmes problèmes. Si vous voulez en savoir plus sur le BSOD et ses dérivées, la fiche Wikipedia du phénomène est un trésor d’histoires sur le sujet.

Le BSOD vivra

Le changement opéré par Microsoft est en fait assez mineur et pas si historique qu’on ne le dit. Le BSOD avait déjà évolué ces dernières années pour intégrer le fameux smiley triste et le QR Code qui permet d’aider au dépannage d’une machine. C’est cela dit symbolique de la volonté de l’entreprise de mettre un grand coup de frais à son OS, jusque dans les plus petits détails.

On appréciera enfin le fait qu’en choisissant la couleur noire pour son nouveau message d’erreur, Microsoft laisse intact l’acronyme bien connu. Le BSOD (Black Screen of Death) vivra !

Article publié initialement le 02 juillet 2021 et mis à jour le 28 septembre 2021

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo