Samsung a franchi une étape importante avec sa nouvelle gamme de téléviseurs Neo QLED. La firme coréenne a non seulement soigné la qualité de l'image en incorporant un rétroéclairage Mini LED. Et n'a pas oublié qu'un bon téléviseur de 2021 est maintenant bien plus qu'un simple écran limité à la diffusion de films et séries.

Parce qu’ils sont de plus en plus grands et qu’ils dictent la disposition de nos meubles, les téléviseurs sont bien souvent la pièce maîtresse d’un salon. Ce constat, c’est quelque chose que Samsung a bien eu en tête lors de la conception des téléviseurs de sa toute nouvelle gamme Neo QLED.

Déjà, parce qu’ils proposent une excellente qualité d’image — permise par un rétroéclairage Mini LED combiné à du QLED — qui fait honneur à l’importance de ce type de produits. Mais aussi parce qu’ils embarquent des fonctionnalités avancées qui permettent à ces téléviseurs d’être bien plus que de simples écrans dédiés à la diffusion de contenus. Enfin, le design même de ces téléviseurs, tout en discrétion, leur permet d’intégrer un salon sans jurer avec le reste de la décoration.

Mini LED et QLED : l’accord parfait

Cela fait maintenant plusieurs années que Samsung incorpore la technologie QLED sur ses téléviseurs les plus haut de gamme. Derrière cette technologie se cache en fait une couche de nano cristaux (les fameux quantum dots), située entre la dalle et le système de rétroéclairage. Grâce à cette couche, les téléviseurs QLED sont non seulement capables d’afficher une image plus lumineuse, mais aussi avec une couverture plus large du spectre colorimétrique. L’image est ainsi plus vive que sur un téléviseur LCD traditionnel.

Le Samsung Neo QLED QN95A

La technologie QLED n’est pas nouvelle, mais son association avec un rétroéclairage Mini LED est toute récente. Les Mini LED remplacent les habituelles LED que l’on retrouve dans le système de rétroéclairage des téléviseurs LCD. Chez Samsung, elles sont 40 fois plus petites, ce qui permet mécaniquement d’en placer un plus grand nombre. En multipliant ces sources lumineuses, on profite alors d’un rétroéclairage plus précis et localement plus puissant. Cette finesse permet alors d’obtenir de meilleurs contrastes, ainsi qu’une meilleure restitution de la plage dynamique.

Au final, en combinant le Mini LED et le QLED, Samsung parvient à soigner toutes les caractéristiques importantes d’un téléviseur haut de gamme. Le pic lumineux peut atteindre des sommets, le piqué de l’image est excellent et la restitution des couleurs est agréable à l’œil.

Des téléviseurs encore plus intelligents

Ces dernières années les constructeurs de téléviseurs considéraient que la télévision n’était finalement qu’un simple écran essentiellement utilisé pour diffuser les contenus des périphériques qui y étaient branchés.

En 2021, les choses ont changé. Les téléviseurs de 2021 comme ceux de la gamme Neo QLED sont désormais bien plus intelligents et autonomes. Intelligents, car ils intègrent maintenant un processeur évolué : le Neo Quantum Processor (4K ou 8K). Ce dernier, épaulé par une touche d’intelligence artificielle, analyse l’image et sa source (le lecteur Blu-ray, l’application Netflix) afin de l’optimiser sans intervention de l’utilisateur. Il est ainsi essentiel pour générer un moteur de compensation de mouvement dont l’objectif est d’annuler l’impression de flou lors des scènes rapides. Le Neo Quantum Processor est également aux premières loges pour mettre en route l’upscalling, ce procédé capable de transformer par exemple une image Full HD en 4K, ou bien 4K en 8 K.

Le Samsung Neo QLED QN95A

Toute cette puissance est au service des fonctionnalités proposées par les téléviseurs Samsung Neo QLED. Ils embarquent tous la sixième version de Tizen, le système d’exploitation utilisé par Samsung pour ces TV.

Naturellement, on y trouve un grand nombre d’applications de divertissement comme Netflix, MyCanal ou encore Disney+, pour ne citer qu’elles. Mais on note aussi l’arrivée de nouveaux usages et applications inspirés de la situation sanitaire actuelle. Les téléviseurs Neo QLED sont maintenant capables d’utiliser l’application Google Duo : une webcam branchée en USB permet alors de passer des appels vidéo directement depuis son canapé, dans un cadre plus convivial.

La nouvelle télécommande qui se recharge à l’énergie solaire incorpore également un micro. Grâce à lui, il devient possible de contrôler son téléviseur mais aussi toute sa domotique depuis des commandes vocales. Les Samsung Neo QLED sont compatibles avec plusieurs assistants vocaux : l’Assistant Google, Amazon Alexa et Bixby.

Un design alliant finesse et discrétion

L’encombrement du rétroéclairage est l’autre avantage du Mini LED. Avec des LEDS plus petites, ce système est mécaniquement plus fin. C’est ce qui permet aux téléviseurs Neo QLED d’atteindre des niveaux de finesses impressionnants : 25 mm pour les modèles 4K, 15 mm pour les 8 K. D’autant que les bordures sont très discrètes, voire presque inexistantes sur le modèle QN900A qui bénéficie du design « infinity » de Samsung. Que vous décidiez de placer l’écran sur un meuble ou contre le mur, l’encombrement de ces téléviseurs Neo QLED est réduit au minimum.

Le Samsung Neo QLED QN900A

Surtout, Samsung a eu la bonne idée d’intégrer son astucieux nouveau boîtier ultra fin One Connect à tous ses téléviseurs Neo QLED (sauf le QN85). C’est sur celui-ci que s’effectuent tous les branchements, et non pas sur le téléviseur. Ainsi, seul le câble allant jusqu’au boîtier dépasse du téléviseur, puisqu’il comprend à la fois la connectique et l’alimentation. Grâce à lui, dites adieu à la jungle de câbles dissimulée derrière l’écran. Le One Connect comprend entre autres quatre ports HDMI 2.1, trois ports USB, un port Ethernet et une sortie optique.

Le résumé de toute la gamme Neo QLED de Samsung

Au total, ce sont quatre téléviseurs qui composent la nouvelle gamme Neo QLED de Samsung. Chacun des modèles se différencie principalement par la définition de l’écran ainsi que le pic de luminosité. Toutefois, une montée en gamme permet, entre autres, d’obtenir de meilleures prestations sonores, ainsi qu’un meilleur traitement des reflets.

Samsung Neo QLED QN85A

  • Écran 4K avec taux de rafraîchissement à 120 Hz
  • Pic lumineux de 1500 nits
  • Pas de boîtier One Connect, mais un port HDMI 2.1
  • Haut-parleurs de 60 watts dans une configuration 2.2.2
Le Samsung Neo QLED QN85A

Samsung Neo QLED QN95A

  • Écran 4K avec taux de rafraîchissement à 120 Hz
  • Pic lumineux de 2000 nits
  • Boîtier déporté One Connect
  • Haut-parleurs de 70 watts dans une configuration 4.2.2
Le Samsung Neo QLED QN95A

Samsung Neo QLED QN800A

  • Écran 8K avec taux de rafraîchissement à 120 Hz
  • Pic lumineux de 2000 nits
  • Boîtier déporté One Connect amovible (qui peut aussi se positionner au dos du téléviseur)
  • Haut-parleurs de 70 watts dans une configuration 4.2.2
Le Samsung Neo QLED QN800A

Samsung Neo QLED QN900A

  • Écran 8K avec taux de rafraîchissement à 120 Hz
  • Pic lumineux de 4000 nits
  • Boîtier déporté One Connect amovible (qui peut aussi se positionner au dos du téléviseur)
  • Design « infinity »
  • Haut-parleurs de 80 watts dans une configuration 6.2.2
Le Samsung Neo QLED QN900A

Partager sur les réseaux sociaux