Avec le feu vert du Conseil de Paris, Orange se prépare à lancer la 5G dans la capitale dans les prochains jours.

C’est une question de jours, peut-être de semaines. Maintenant que le Conseil de Paris a adopté une nouvelle charte de la téléphonie mobile, la 5G va pouvoir se déployer vraiment dans la capitale. Dans le cas de l’opérateur historique Orange, ce sera d’ici la fin du mois de mars. Stéphane Richard, le PDG du groupe, l’a confirmé ce jeudi 11 mars au micro d’Europe 1.

Cette charte comporte plusieurs points, dont l’un concerne le volet sanitaire. « On a pris des engagements autour de la puissance d’émission des antennes », illustre Stéphane Richard, même s’il remarque que la nocivité des ondes n’a jamais été démontrée. « Plus de 20.000 études ont été faites sur le sujet dans le monde ». Or, « aucun risque n’a jamais été avéré nulle part », relève-t-il.

Une charte pour faciliter l’arrivée de la 5G

Cela étant, ces compromis ont aussi permis de surmonter certaines réticences et craintes à l’égard de l’ultra haut débit mobile. « C’est une bonne démarche de répondre à certaines inquiétudes qui ont pu s’exprimer », concède-t-il. Néanmoins, il y a aussi « beaucoup de fake news autour de la 5G », notamment au niveau de son prétendu effet sur la santé, les insectes ou les animaux.

Si les opérateurs n’ont pas besoin du feu vert de la mairie pour déployer la 5G au niveau de la commune, ces derniers ont été invités à ne pas passer en force, y compris par l’ex patron du régulateur des télécoms. Mieux vaut accumuler un peu de retard par rapport à un planning, mais que l’arrivée de cette nouvelle génération de téléphonie mobile se fasse sans heurt, plutôt que de foncer et de braquer les opinions.

Paris France tour Eiffel
La capitale ne sera bientôt plus une zone blanche de la 5G. // Source : Joe Parks

Stéphane Richard rappelle d’ailleurs que cette charte « n’a pas une valeur juridique ». C’est un engagement du secteur autour de certaines problématiques, y compris sur des sujets qui ne sont pas directement liés aux ondes ou à la 5G, comme l’inclusivité numérique de personnes qui en sont éloignées, le recyclage des équipements ou encore la trajectoire des opérateurs en matière environnementale à Paris.

Plusieurs préalables doivent être satisfaits pour accéder à la 5G : il faut se trouver d’abord dans une zone qui est desservie par son opérateur, puisque chacun suit son propre plan de déploiement. Il faut également souscrire une formule qui donne accès à l’ultra haut débit mobile. Et, enfin, il faut être en possession d’un smartphone capable justement d’échanger des données en 5G.

Dans les faits, certaines zones en bordure de la capitale sont déjà en partie couvertes par la 5G, puisque les opérateurs ont fait de la petite couronne l’une de leurs priorités. Or, de fait, les ondes 5G qui circulent au-delà du périphérique parisien ne s’arrêtent évidemment pas à une frontière invisible : elles se propagent évidemment dans arrondissements, ce qui permet d’avoir de l’ultra haut débit mobile avant l’heure.

C'est sûr : vous payez votre forfait 4G trop cher

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo