S'amuser tout en testant la résistance des réseaux et autres gadgets à un hack de votre conception ? C'est ce que propose Flipper Zero, sorte de dauphin Tamagotchi pour hackers.

Vous avez toujours rêvé d’un Tamagotchi qui se nourrirait de vos tentatives d’intrusion numériques ? Eh bien, c’est sûrement votre jour de chance.  Flipper Zero peut être décrit comme une sorte de « couteau suisse pour pentesteurs et geeks, le tout dans un corps de Tamagotchi ! », expliquent ses créateurs, un collectif de hackers russes, sur leur site.

Un Flipper Zero, le nouveau jouet des hackers // Source : Flipper Zero

Pardon ?

Oui, vous avez bien lu : un Tamagotchi pour hackers. L’idée, si farfelue qu’elle puisse sembler, est bien réelle, et répond à un vrai besoin selon Alexander Kulagin, un des co-fondateurs du projet interviewé par Motherboard. Il raconte que l’idée lui est venue lors d’une mission dans un endroit reculé, où il devait évaluer des réseaux 4G sans avoir le matériel nécessaire. « Énormément de bug hunters et de white hats [des hackers éthiques, ndlr] russes étaient intéressés, et voulaient absolument trouver leur prochain outil », explique-t-il.

Le concept derrière Flipper est de nourrir et d’interagir avec votre dauphin en l’utilisant pour pentester des appareils connectés : plus vous vous en servez, plus votre dauphin grandit. Les pentests, ou tests d’intrusion en français sont une façon de vérifier la sécurité de certains appareils, notamment leur infrastructure. Et afin de parvenir à réaliser ces tests, les hackers doivent disposer de certains outils : c’est là que Flipper Zero fait son entrée.

Le Flipper Zero, le « Tamagotchi » des hackers // Source : Flipper Zero

Flipper est équipé d’un émetteur-récepteur de 433/868 MHz, d’une antenne 125 kHz, d’un transmetteur infrarouge, d’un lecteur micro SD, d’un terminal NFC, et bien évidemment, du Bluetooth. Vous pouvez retrouver tous les détails techniques sur le site de Flipper Zero. Détail important : les Flipper Zero peuvent communiquer entre eux grâce à la fréquence 433 MHz, ce qui permet à votre dauphin de « se faire des cyber-amis ». Et oui.

Mais, est-ce légal ?

«  Le firmware ne permet pas d’avoir accès à des pratiques interdites, comme le jamming ou les attaques par force brute », est-il précisé sur le site. «  Flipper Zero devrait donc être complètement légal dans tous les pays. Cependant, comme le logiciel est en open source, vous pouvez installer d’autres fonctions, ou utiliser des firmwares développés par d’autres personnes. Dans ces cas-là, vous êtes les seuls responsables légaux ».  Vous êtes prévenus.

Un Flipper Zero en action // Source : Flipper Zero

De toute façon, il n’est pour l’instant plus possible d’acheter un Flipper : tous les modèles disponibles ont d’ores et déjà été vendus lors du lancement du Kickstarter. La production ne devrait cependant pas s’arrêter là : les ventes devraient reprendre en janvier, selon les créateurs. Le prix d’un Flipper Zero est estimé à 169 dollars, autour de 140 euros, sans compter les frais de port.

Une dernière question subsiste : on ne sait pas si Flipper peut, comme les Tamagotchis, finir par mourir s’il n’est pas assez nourri. On espère que non.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo