Le déploiement de la 5G en France débutera vraiment dans quelques semaines. Le top départ est prévu pour le 18 novembre.

On entre dans la dernière ligne droite avant le lancement officiel de la 5G en France. L’Autorité de régulation des communications électroniques (Arcep) fait savoir dans un communiqué paru le 4 novembre que les ultimes enchères prévues dans le cadre de la procédure d’attribution des fréquences 5G (qui se situent dans la bande allant de 3,4 à 3,8 gigahertz (GHz)) se sont achevées.

C’est en effet avec cette bande que le déploiement de la 5G commencera en France.

Il s’agissait d’enchères de positionnement : en clair, il fallait répartir les opérateurs (plus exactement : les blocs de fréquences qu’ils ont remportés) sur le segment approprié du spectre électromagnétique — appelée bande 3,5 GHZ. Ces enchères ont eu lieu le 20 octobre, mais ce n’est qu’aujourd’hui que le régulateur en parle. Ces enchères font suite aux enchères principales, qui ont servi à distribuer les blocs.

Dans le détail, SFR se retrouve dans le bas du spectre (entre 3490 et 3570 MHz), suivi par Bouygues Telecom (entre 3570 et 3640 MHz) et Free Mobile (entre 3640 et 3710 MHz). Orange occupe le haut du spectre (3710 et 3800 MHz). Orange est l’opérateur qui a récupéré le plus de blocs (90 MHz), suivi par SFR (80 MHz). Free Mobile et Bouygues Telecom ont chacun 70 MHz.

5G
Les premiers déploiements arriveront entre novembre et décembre 2020. // Source : Claire Braikeh pour Frandroid

Lancement de la 5G fin novembre

Désormais, il n’y a plus qu’une étape réglementaire, attendue  le 18 novembre, selon le président de l’Arcep, Sébastien Soriano. Elle consiste à délivrer les autorisations d’utilisation des fréquences et à les faire publier au Journal officiel. Ce sera une formalité au regard des autres étapes qu’il a fallu franchir. Elle devrait être franchie sans aucune difficulté.

En conséquence de quoi, l’allumage des réseaux de télécommunications surviendra peu après. Quand exactement ? Cela dépendra de chaque opérateur. Cela devrait survenir entre le 20 et 30 novembre, toujours selon le patron de l’Arcep. Les licences pour l’exploitation sont accordées de base pour 15 ans, avec la possibilité de les prolonger de 5 ans.

Une fois la publication effectuée au Journal officiel, les opérateurs pourront vraiment se lancer, en dévoilant leurs offres, si ce n’est pas déjà fait, et en allumant leur réseau, qui sera forcément très embryonnaire au départ (l’achat d’un smartphone 5G parce qu’il fait de la 5G n’est donc aucunement urgent). La construction du réseau 5G prendra au moins 10 ans. C’est en 2030 qu’il passera 100 % en 5G.

C'est sûr : vous payez votre forfait 4G trop cher

Crédit photo de la une : Frandroid

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo