La dernière mise à jour des Freebox inclut la disponibilité du nouveau protocole de sécurité WPA3 ainsi que des améliorations de performance dans les liaisons sans fil.

Après le matériel, place au logiciel. Maintenant que Free a accaparé l’attention du public au début du mois de juillet avec la présentation de sa toute nouvelle Freebox Pop, et mis en avant par la même occasion l’approche modulaire de ses appareils, le fournisseur d’accès à Internet déploie maintenant une mise à jour pour la plupart de ses box. Objectif : fournir une liaison Wi-Fi de meilleure qualité, et plus sûre.

Sécurité accrue des liaisons

La mise à jour, estampillée 4.2.0, concerne les modèles de Freebox suivants : Révolution, Mini, One, Delta et Pop. Disponible depuis le 13 juillet, elle agit essentiellement à deux niveaux , en rendant disponible le tout dernier protocole de sécurité WPA3, qui a été certifié en 2018 par le consortium Wi-Fi Alliance, et en améliorant les performances du Wi-Fi dans les bandes 2,4 et 5 GHz.

« Le WPA3 ajoute de nouvelles fonctionnalités pour simplifier la sécurité Wi-Fi, fournir une authentification plus robuste et apporter un degré cryptographique accru », écrivait dans un communiqué la Wi-Fi Alliance. Il vise à succéder au WPA2, qui a fait ses débuts en 2004, et qui a trouvé ses limites avec la faille Krack, repérée en 2017. Face aux risques encourus par les réseaux sans fil, une actualisation s’imposait.

Dans ses notes de mise à jour, Free précise que cette protection WPA3 est disponible pour toutes les box citées précédemment, à travers un mode baptisé « transition ». Celui-ci, détaille le FAI, permet l’usage simultané sur WPA2 et du WPA3, au choix de l’appareil qui se connecte. Un mode pertinent, qui évite des situations d’incompatibilité avec des appareils ne gérant pas ce nouveau protocole.

wifi-wi-fi-reseau-connexion-liaison-sans-fil
Cette mise à jour est essentiellement centrée sur le Wi-Fi des Freebox. // Source : Josh Zakary

Des performances annoncées en hausse

En ce qui concerne la qualité du signal lui-même, indispensable pour la stabilité, la portée et les performances des connexions, Free agit à deux niveaux : sans entrer dans les détails, l’opérateur déclare avoir « grandement amélioré » la stabilité et les performances du Wi-Fi N (2,4 GHz), et fait de même pour le Wi-Fi AC (5 GHz), pour les Freebox Révolution & Mini 4K.

Sa clientèle est invitée à vérifier l’activation du mode 802.11n et la protection WPA2/AES dans les paramètres de la box. Dans les faits, la hausse de la qualité du signal variera d’un logement à un autre, selon la position de la box dans le foyer, de la configuration des lieux, de l’épaisseur des murs et d’autres facteurs pouvant nuire au signal. Mais Free a prévu le coup, avec une alternative : un répéteur Wi-Fi.

Le reste des notes de mise à jour concerne une refonte du contrôle parental, avec l’arrivée d’un système de profils, l’utilisation code QR pour faciliter la connexion au réseau Wi-Fi et des gains de performances pour le  serveur VPN IKEv2. Pour profiter de la mise à jour des box, il suffit de s’assurer qu’elle a été téléchargée et de redémarrer l’installation.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo