Google annonce que la sortie de Chrome 81, attendue pour mars, n'aura pas lieu à cause de la pandémie de coronavirus. Les seules mises à jour qui seront poussées seront celles liées à la sécurité.

Même une entreprise comme Google ne peut pas tout gérer en situation de télétravail. Du côté de la vidéo, la firme de Mountain View a prévenu que faute de pouvoir avoir du personnel sur place, la modération des contenus risque de connaître des ratés (en clair : des vidéos pourtant légitimes sont susceptibles d’être sanctionnées). Et du côté de ses projets en matière de programmation, du retard est à prévoir.

C’est le cas de Chrome, le navigateur web de Google. En principe, une nouvelle version du logiciel doit arriver courant mars. Or, du fait du confinement croissant de la population, le groupe américain estime que cette prévision n’est plus fiable. L’entreprise a annoncé le 18 mars qu’elle gèle la sortie de la version 81 (actuellement, la version disponible et la plus récente est numérotée 80.0.3987.149).

Google n’a pas indiqué quand sortira la prochaine version de Google Chrome, dont le planning a été bousculé par le coronavirus. // Source : Kārlis Dambrāns

Les mises à jour de sécurité assurées

Les mises à jour de sécurité continueront de sortir, si des vulnérabilités ou des bugs sont constatés, en les intégrant à la branche 80 de Google Chrome. Par contre, et à court terme, Google Chrome devra faire l’impasse sur de nouvelles fonctionnalités. Google, qui compte près de 100 000 employés dans le monde, est passé autant que faire se peut en télétravail, pour limiter les risques de contagion.

Le calendrier de Google pour Chrome prévoyait la sortie de Chrome 81 en mars, puis de la mouture suivante en avril. En juin et août devaient arriver respectivement Chrome 83 et 84, et en septembre Chrome 85. Google évoquait Chrome 86 pour octobre. Il reste à voir si cette pause forcée décalera tout le planning ou si l’entreprise américaine cravachera pour essayer de rattraper le temps perdu.

Partager sur les réseaux sociaux