Voler une Tesla en 30 secondes chrono, sans un bruit et sans casser le véhicule ? C'est encore possible.

La bonne vieille clef de voiture mécanique fera-t-elle son retour ? La mode des voitures qui s’ouvrent avec des cartes laissées dans le sac ou, plus récemment, des smartphones ou des bras n’est pas sans faille. Et ces propriétaires d’une Tesla Model S ont peut-être retenu la leçon : une caméra de surveillance a filmé le 22 août 2019 deux individus qui sont partis avec le véhicule garé devant chez eux, volé en moins d’une minute. Sans un bruit et sans forcer le véhicule, prêté par Tesla pendant que leur voiture était en réparation.

La technique employée est extrêmement simple. Trop simple même. Elle s’appuie sur l’objet que tient le voleur le plus proche de la caméra et qui a pour but de repérer et d’étendre le signal de la clef. Les voleurs ont de la chance car la clef a visiblement été laissée près de la porte de la personne et il devient alors très simple d’étendre son signal et de déverrouiller le véhicule, qui croit que la clef est à l’intérieur. Cela suffit également pour démarrer et partir.

Le plus dur pour les voleurs vient en fait plus tard : ils doivent désactiver le système de localisation de Tesla pour enlever le véhicule des radars avant qu’il soit déclaré volé et bien entendu, l’amener dans un réseau de trafic de pièce qui acceptera de vendre la voiture désossée. Déclarée volée, la Tesla serait rendue inutilisable si elle venait à se connecter. Et depuis une mise à jour du système embarqué, Tesla exige le mot de passe du compte lié à la voiture pour désactiver cette fonctionnalité.

Un outil pour étendre le signal // Source : Newsflare

Un problème qui touche tous les véhicules

Si le vol d’un véhicule haut de gamme et réputé très technologique, vendu ici plus de 90 000 livres anglaises, fait l’actualité, c’est un souci que tout possesseur d’une voiture équipée d’un système d’ouverture similaire peut rencontrer. Quelques astuces permettent de s’en protéger, si l’on souhaite garder le confort de l’ouverture facile, simplement en mettant sa main à la portière.

  • Éloigner ses clefs. C’est la méthode la plus simple : les voleurs s’appuient sur le fait que la plupart des gens mettent leur clefs juste après la porte d’entrée. Vous le faites probablement aussi. Les ondes émises sont donc très proches de l’extérieur et peuvent se capter facilement. Ce sera beaucoup plus difficile si vous éloignez vos clefs d’un point accessible de votre maison ou de votre appartement.
  • Mettre sa clef dans un étui coupant les émissions. Il existe des dizaines de petits étuis pour ranger vos clefs qui bloqueront leur émission. C’est un moyen simple de continuer à profiter de la simplicité de l’ouverture tout en se protégeant.
  • Sur une Tesla, activez le PIN. Il est possible d’ajouter un niveau de sécurité à une Tesla comme le rappelle Electrek : elle aura alors besoin d’un code PIN pour démarrer. Vous trouverez cette option dans les réglages du véhicule. Un moindre effort pour protéger le véhicule avec efficacité.

Côté constructeur, la bonne idée vient peut-être de Ford : en avril 2019, l’Américain a annoncé que ses clefs de voiture « keyless » auront désormais un système capable de les mettre en veille après 40 secondes d’immobilité. Cela signifie que si la clef est posée… elle n’émet plus et n’est donc plus capables d’être détournée par un amplificateur de signal.

Partager sur les réseaux sociaux