Un responsable de Google a fait une légère erreur de communication.

Mise à jour  : compte tenu de la médiatisation de sa publication, Claude Zellweger a dû clarifier les conditions de prises de sa photo. Il s’agit en réalité d’une photo prise avec un Pixel 3A. L’effet « zoom » dont il parlait est réalisé avec une découpe dans une photo plus grande. Ce n’est donc pas un téléobjectif, ni même un Pixel 4 — mais le moins cher des smartphones Pixel. Et dès lors, une publicité non prévue pour ses capacités en photo.

Article original  : Curieuse campagne de communication que propose Google pour son Pixel 4. Entre les fuites, les détails précis sur des fonctionnalités et les fuites contrôlées, le géant de Mountain View souhaite clairement que l’on évoque son smartphone bien avant son lancement — la date n’a d’ailleurs pas été arrêtée. Le 12 août 2019, 9to5Google a repéré un cliché étonnant sur le compte Instagram de Claude Zellweger, directeur du design pour Google. Il montre innocemment un cliché qui semble zoomé et qui a été, d’après l’auteur, pris avec un smartphone Pixel.

View this post on Instagram

Light + Shadow #googleIDstudio

A post shared by Claude Zellweger (@claudezellweger) on

Un Pixel 4 ? Peut-être bien : l’intéressé a précisé, sans donner le nom d’un quelconque smartphone, qu’il s’agissait d’un « zoom 20x », soit un cliché zoomé 20 fois par rapport à la focale de référence de l’objectif (à déterminer). Cette performance, avec autant de netteté, pourrait être atteinte par un Pixel 4, qu’on suppose équipé d’un téléobjectif dans son imposant bloc arrière. On sait que des employés de Google utilisent déjà au quotidien des préversions du Pixel 4 et il est tout à fait possible que cette publication de Zellweger entre dans un plan de communication bien rodé.

Est-ce que le Pixel 4 sera équipé d’un zoom 20x optique, c’est-à-dire contenu dans les composants mécaniques du smartphone ? On peut légitimement en douter. En 2019, la concurrence chinoise est parvenue à du 5x du côté de Huawei et du 10x du côté de Oppo. Mais on sait Google très largement en avance du côté de l’optimisation logicielle de ses photos.

Le Pixel 3a de face // Source : Léa Hamadi pour Numerama

Sur les Pixel 3 et 3a, le zoom est entièrement logiciel et la manière dont Google le gère est élégante : quand vous zoomez, le smartphone va utiliser les micromouvements de votre main pour prendre plusieurs clichés qu’il va recomposer sur la photo finale. Cela permet tout à la fois d’améliorer la netteté et les détails de la partie zoomée. Et si le smartphone est sur pied ? Il va lui même simuler de légers mouvements pour obtenir le même résultat. En associant cette technologie, probablement améliorée, à un zoom optique, on imagine sans mal Google proposer un zoom hybride optique et numérique pouvant atteindre 20x.

Partager sur les réseaux sociaux