La presse américaine s'est penchée sur le Samsung Galaxy S10+, un smartphone haut de gamme réussi, mais sans surprise.

Cette semaine, Samsung dégaine sa gamme Galaxy S10, un trio de téléphones qui représente le haut du tableau pour les fans de la marque coréenne (en mettant de côté le Galaxy Fold). Si la presse française n’as visiblement pas été servie à temps, les journalistes américains ont pu livrer leur verdict avant le lancement prévu pour le 8 mars.

À en croire les avis de The Verge, TechRadar et Cnet, le Galaxy S10+ — le plus cher et le mieux équipé des trois — est un produit très réussi. Pour The Verge, il «  est familier mais reste excellent ». Ce à quoi TechRadar répond : « C’est le Samsung Galaxy S10 que vous voulez vraiment » malgré « des améliorations sans aucune surprise majeure ».  

Le Samsung Galaxy S10 Plus // Source : Ulrich Rozier pour Numerama

Tout pour l’écran

Le Galaxy S10+ séduit d’abord par son écran. Au point de faire dire à The Verge : « L’écran du S10 est l’un des meilleurs, sinon le meilleur disponible aujourd’hui. » Pour Cnet, il s’agit d’un «  écran splendide ». On retrouve ce son de cloche chez le troisième confrère : «  Il est fantastique, avec une belle reproduction des couleurs qui offre le meilleur des images, des icônes, des jeux et des vidéos. »

Le trou dans l’écran ? Il divise. S’il n’est pas gênant pour TechRadar, The Verge lui préfère une encoche qui apporte de la symétrie à l’affichage. Grosse nouveauté du Galaxy S10+, le capteur d’empreintes digitales à ultrason intégré à l’écran ne fait pas l’unanimité. Pour les trois journalistes, il s’avère moins rapide et fiable qu’un capteur classique — comme celui qui était logé au dos du S9. Pour réussir à déverrouiller son smartphone sans échec, il faut par exemple veiller à placer correctement le doigt. Un coup à prendre.

Le Samsung Galaxy S10 // Source : Ulrich Rozier pour Numerama

Notez que la reconnaissance faciale, beaucoup moins évoluée que Face ID, est très bien résumée par The Verge : «  J’ai pu débloquer le S10 avec une vidéo de mon visage lue sur un autre téléphone. » Comprendre : elle est tout sauf sécurisée.

En parfait successeur des S9, le S10+ prend de très belles photos (surtout si on aime les tons chauds) et l’apport d’un troisième capteur à l’arrière permet d’immortaliser des panoramas en un clic. Toutefois, The Verge, TechRadar et Cnet trouvent encore un terrain d’entente sur un point : en basse lumière, le Pixel 3 reste le maître incontesté. Le S10+ se rattrape sur l’autonomie puisqu’il peut tenir jusqu’à deux jours entiers avec un usage modéré. Une prouesse compte tenu de son immense écran de 6,4 pouces.

On termine ce tour d’horizon par l’indispensable comparaison avec les téléphones d’Apple. Pour The Verge, le Galaxy S10+ est l’« anti-iPhone » par excellence dans le sens où il s’appuie sur d’autres arguments (port jack toujours là, pas d’encoche, capteur d’empreintes digitales, zéro équivalent à Face ID). Faut-il l’acheter si on est propriétaire d’un S9 ? « Je ne changerais pas depuis un Galaxy S9+, mais je le ferais depuis n’importe quel autre Galaxy », souffle Cnet.

À lire sur Numerama : Ce qui cloche avec le Samsung Galaxy S10

Crédit photo de la une : Ulrich Rozier pour Numerama

Partager sur les réseaux sociaux