Le nouveau standard USB 3.2 a enfin été publié par l'USB-IF. Malheureusement, il est plus compliqué à comprendre que jamais.

USB 3.2 Gen 2×2, USB 3.2 Gen 1 ou SuperSpeed USB 10 GB. Voici quelques-uns des noms que l’USB-IF (USB Implementers Forum) assène dans son « guide du langage » pour le nouveau standard USB 3.2, en préparation depuis 2 ans. Si vous n’arrivez pas à vous y retrouver dans tous ces noms, c’est bien normal. Chaque nouvelle version de la spécification USB « absorbe » les précédentes et leur donne son nom. C’est la raison pour laquelle on ne parlait plus d’USB 3.0 et qu’on ne parlera plus d’USB 3.1 à l’avenir.

Si la nouvelle spécification est plus performante que ses prédécesseurs, elle risque aussi de provoquer la confusion chez la plupart des acheteurs. En ne faisant pas attention, il y a en effet un risque de récupérer un produit apparemment adapté au standard « 3.2 » alors qu’il s’agissait à l’origine d’un « 3.0 »

Câble USB-C // Source : Flickr/Maurizio Pesce

Chaque version de la norme USB a donc droit à de nouveaux noms. Histoire de ne perdre personne, on indiquera celui que chacune porte aujourd’hui et celui qu’elle portait auparavant, ainsi que ses capacités théoriques :

  • USB 3.2 Gen 1 : D’abord USB 3.0, puis USB 3.1 Gen 1, il s’agit de la spécification USB 3.0 « originelle » pouvant transférer des données jusqu’à 5 Gb/s.
  • USB 3.2 Gen 2 : Ancien USB 3.1, puis USB 3.1 Gen 2, elle permet de transférer des données jusqu’à 10 Gb/s.
  • USB 3.2 Gen 2×2 : Il s’agit de la nouvelle spécification. Elle passe à un transfert de données de 20 Gb/s.

Pour quelques noms de plus

Puisque réussir à différencier le « vrai » nouveau standard USB 3.2 est compliqué, l’USB-IF a essayé de simplifier le tout. En plus des noms cités ci-dessus, il est ainsi «  conseillé aux sociétés d’utiliser les termes Superspeed USB, Superspeed USB 10Gbps et Superspeed USB 20Gbps » pour indiquer les différentes spécifications dans leurs produits.  Pas sûr que l’ajout de nouveaux noms soit vraiment la meilleure idée pour que les acheteurs ne se perdent pas.

Pour ne rien simplifier, le standard n’est là que pour définir la vitesse de transferts de données, et pas le type de branchement utilisé. Alors que seul les câbles USB-C pourront supporter pleinement le standard 3.2 Gen 2×2, il est possible que les autres (câbles USB-A et MicroUSB) indiquent eux aussi supporter le standard 3.2. Un véritable sac de nœuds auquel les acheteurs devront faire attention s’ils ne veulent pas se retrouver avec un produit qui ne correspond pas à ce qu’il recherchent.

Partager sur les réseaux sociaux