Apple commercialise à nouveau ses iPhone 7 et 8 en Allemagne, à condition que les modèles soient équipés d'une puce Qualcomm.

Accusé de violer des brevets dans une vaste querelle qui l’oppose à Qualcomm, Apple avait été contraint de retirer certains iPhone de ses circuits de vente en Allemagne. Les modèles concernés, à savoir les iPhone 7 et 8, sont de nouveau disponibles dans ses quinze boutiques et son site, rapporte Reuters le 14 février 2019.

Pour commercialiser ses iPhone 7 et 8 en Allemagne, Apple doit néanmoins s’astreindre à la condition suivante : les exemplaires doivent être équipés d’une puce Qualcomm. Depuis 2016, la firme de Cupertino a peu à peu migré vers des solutions Intel jusqu’à l’adoption à 100 % à partir de la génération actuelle (iPhone XS, XS Max et XR).

Les iPhone 7 et 8 font leur retour en Allemagne

Apple doit donc procéder à une affectation précise de ses stocks afin de ne pas envoyer des iPhone 7 et 8 d’obédience Intel en Allemagne. Ce qui fait dire à Apple, cité par Reuters, « Qualcomm tente d’utiliser des injonctions contre nos produits pour forcer Apple à se plier à ses demandes extorqueuses ». Le brevet violé s’articule autour d’une technologie qui préserve la batterie pendant l’envoie et la réception de signaux sans-fil.

Commercialement parlant, Qualcomm a tout à gagner en forçant Apple à vendre des iPhone utilisant ses composants. Surtout si les iPhone XS, XS Max et XR, qui n’ont jamais été interdits en Allemagne, ne s’appuient plus sur ses produits.  

La bataille que mènent Apple, qui veut lutter contre le monopole du fournisseur, et Qualcomm, qui prétend qu’Apple utilise sa propriété intellectuelle, n’est pas près de se terminer. Les deux géants se retrouveront effectivement devant les tribunaux américains au mois d’avril.

Partager sur les réseaux sociaux