Apple avait lancé le « Shot on iPhone Challenge », qui lui permettait d'exploiter gratuitement les photos des gagnants pendant un an. La firme a finalement modifié son règlement pour leur accorder des droits de licence en cas d'exploitation commerciale.

La polémique commençait à prendre de l’ampleur : Apple a finalement changé les règles de son grand concours photo « Shot on iPhone Challenge », présenté le 22 janvier dernier.

Apple y invite tous les propriétaires d’iPhone, entre le 22 janvier et le 7 février 2019, à envoyer leur plus belle photo prise avec leur appareil. À l’issu de ces phases de sélection, un jury doit distinguer les 10 plus belles photos, et les gagnants étaient censés gagner le droit d’être exposés « sur des affiches dans plusieurs villes, dans des magasins Apple et en ligne ». Elles figureront aussi sur les comptes officiels d’Apple sur les réseaux sociaux.

iPhone XR // Source : Ulrich Rozier pour Numerama

« Les gagnants auront un droit de licence »

Mais comme nous le relevions avant-hier, en échange de cette publicité efficace, Apple avait noté dans les règles de son contrat qu’il se réservait le droit d’utiliser pendant un an toutes les photos, sans rémunérer les artistes primés. De plus, pour les photos sélectionnées pour figurer sur des grand panneaux d’affichage, Apple se donnait le droit de les utiliser gratuitement pour un usage commercial pendant toute la durée de cette licence d’un an.

Consciente de la mauvaise image que lui donnaient les modalités de ce concours, la marque à la pomme a finalement changé ses règles. Alors qu’elles stipulaient au départ que les « prix n’avaient aucune valeur financière », elles disent à présent que «  les gagnants auront un droit de licence  » si Apple utilise leur photo sur des panneaux d’affichage ou à des fins de marketing.

Les nouvelles modalités du concours (25 janvier 2019) // Source : Apple

Apple a également modifié son billet de blog, affirmant qu’il «   considère que les artistes doivent être rémunérés pour leur travail ».

Crédit photo de la une : Apple

Partager sur les réseaux sociaux