Xiaomi a annoncé un nouveau téléphone. Baptisé Redmi Note 7, il se distingue par son capteur de 48 mégapixels.

Xiaomi est visiblement nostalgique de l’époque où les constructeurs ne se battaient pas en multipliant le nombre de capteurs photo, mais en annonçant toujours plus de mégapixels dans les fiches techniques. Sous l’égide de sa marque entrée de gamme Redmi, le constructeur chinois annonce le Note 7, équipé d’un capteur de… 48 mégapixels.

Présenté le 10 janvier 2019, lancé pour le moment en Chine et décliné en trois versions (de 3 à 6 Go de RAM et de 32 à 64 Go d’espace de stockage), le Redmi Note 7 est vendu sous la barre des 200 euros. Il devrait normalement être commercialisé en France dans les mois à venir.

Redmi Note 7 // Source : Redmi

48 mégapixels pour moins de 200 euros

N’espérez pas un design innovant ou des performances de pointe avec ce Redmi Note 7. En témoigne ce look qui ressemble aux téléphones de 2018, matérialisé par une petite encoche en forme de goutte. L’écran bord à bord est quand même un Full HD+ (2 340 x 1 080 pixels) de 6,3 pouces tandis que l’on retrouve une batterie de 4 000 mAh qui se recharge via USB-C. Pour le processeur, Redmi fait confiance au Snapdragon 660 de Qualcomm. En façade, la caméra s’appuie sur un capteur de 13 mégapixels.

Du côté des prouesses photographiques, Redmi prétend qu’il sera possible de multiplier la taille des pixels par deux (de 0,8 à 1,6 micron) pour mieux gérer les conditions en basse lumière. Si tel est le cas, on obtiendra un cliché de 12 mégapixels, contre les photos de 48 mégapixels avec une luminosité extérieure idéale. Les clichés seront-ils jolis ? Cela reste à prouver.

Crédit photo de la une : Redmi

Partager sur les réseaux sociaux