Le conducteur d'une Tesla prétend avoir laissé l'Autopilote gérer sa voiture après avoir perdu le contrôle sur verglas.

Vous prendrez bien un nouvel exploit de l’Autopilote ? Grâce à la magie de la fonctionnalité dashcam, le propriétaire d’une Tesla Model 3 a immortalisé une situation qui aurait pu mal tourner. Alors qu’il roulait sur une route très glissante, il a perdu le contrôle de son véhicule avant de laisser à l’Autopilote le soin de lui sauver la mise.

La vidéo montre une Model 3 en train de fortement dévier de sa trajectoire au point de se retrouver deux voies sur la droite. Puis, un miraculeux coup de volant la replace sur la voie centrale comme si ne rien n’était. Eric Laperriere, le conducteur, prétend que c’est l’Autopilote qui a tout fait dans la séquence publiée sur YouTube le 31 décembre 2018.

Super Autopilote

«  Je n’ai pas touché une seule fois le volant. Tout s’est effectué grâce à l’Autopilote et à la transmission intégrale », précise le propriétaire. Il ajoute : «  Le volant a tourné tellement vite que j’ai préféré laisser faire la voiture ». On rappelle quand même que l’Autopilote n’est en aucun cas de la conduite autonome et qu’il est donc nécessaire de rester maître de son véhicule en gardant les mains sur le volant. Comme le rappellent plusieurs commentaires sur YouTube, c’est également très dangereux et non indiqué de laisser une assistance complète la conduite sur une voie gelée, supposément pour garder une vitesse élevée alors que les conditions climatiques demandent à ralentir. 

Ce serait, dans tous les cas, un accident évité de plus à mettre à l’actif de Tesla, qui dévoile de plus en plus ses qualités depuis que le constructeur a intégré la fonctionnalité dashcam dans ses voitures. Le plus probable reste que l’Autopilote a été accompagné par d’autres systèmes embarqués, comme l’équilibrage des moteurs électriques de chaque roue en temps réel. Cet ensemble pourrait avoir permis à la voiture d’arrêter de glisser, de garder un cap et de retrouver une voie en toute sécurité. Jusqu’à preuve du contraire, l’Autopilote seul tel qu’il est décrit par Tesla n’a pas ces capacités.

Notons que le constructeur américain n’a pas voulu commenter.

Partager sur les réseaux sociaux