Tout comme l'iPad Pro 10,5 pouces a agrandi sa diagonale, l'iPad abordable passerait de 9,7 à 10 pouces.

Apple a offert un tout nouveau visage à sa gamme d’iPad, ajoutant la technologie Face ID à ses tablettes les plus chères. S’il est peu probable que la reconnaissance faciale soit introduite sur les modèles les moins chers en 2019, China Times rapporte, le 20 décembre 2018, qu’il y aura quand même du changement dans l’entrée de gamme.

Ainsi, l’iPad classique pourrait passer d’une diagonale de 9,7 à 10 pouces tandis qu’est de nouveau évoquée l’hypothèse d’un iPad mini nouvelle génération. Toujours proposée dans une unique configuration 128 Go (avec ou sans LTE), la petite ardoise a effectivement besoin d’un renouveau pour justifier sa présence à la vente.

Pour quelques millimètres de plus

Passer de 9,7 pouces (24,6 cm) à 10 pouces (25,4 cm) ne devrait pas changer les habitudes. Mais cela permettrait de réduire les bords de l’écran, peut-on le penser, si Apple conserve les mêmes mensurations. Ce petit gain conférerait un design légèrement différent à l’iPad, qui s’équipe de la même taille d’écran — 9,7 pouces — depuis sa toute première génération — hors déclinaisons mini et Pro. Selon les bruits de couloir, cet iPad 10 pouces remplacerait le spécimen actuellement vendu à partir de 358,40 euros. Le prix ne devrait pas grimper en flèche.

Le supposé iPad mini 5 ne serait pas très cher non plus, toujours selon le China Times. La production de masse pourrait être lancée avant le passage à 2019, pour une commercialisation prévue dans la foulée — soit incessamment sous peu. Rien n’indique en revanche qu’il sera vendu moins cher que l’iPad.

À lire sur Numerama : Test de l’iPad Pro  : la tablette tactile la plus ambitieuse d’Apple tient-elle ses promesses  ?

Partager sur les réseaux sociaux