Apple a signé un accord avec Amazon pour vendre certains de ses produits directement sur la plateforme. Ce ne sera pas sans conséquence pour les vendeurs tiers.

Amazon et Apple viennent de conclure un accord sans précédent. Le site de vente en ligne proposera d’ici quelques semaines des produits Apple sur sa plateforme, rapporte un article de Cnet ce vendredi 9 novembre.

Des colis Amazon. // Source : CC Flickr Stock Catalog

Tous les produits ne seront pas concernés, mais on pourra trouver des iPhone, des iPad et les montres connectées Apple Watch. Apple les vendra via sa propre boutique, qui ouvrira sur Amazon le 4 janvier 2019 dans les pays suivants : la France, les États-Unis, les Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, le Japon et l’Inde.

Si des produits Apple ont déjà été vendus par Amazon, c’était jusqu’à présent uniquement en passant par des vendeurs tiers, comme des magasins d’électronique.

Les vendeurs tiers devront obtenir l’accord d’Apple

Dans un communiqué transmis à Cnet, un porte-parole d’Amazon a indiqué qu’«  Amazon travaillait constamment à améliorer l’expérience client, et l’une des manières est d’étendre la sélection des produits que les clients veulent. Nous cherchons à étendre notre échantillon de produits Apple et Beats [marque détenue par Apple] à travers le monde. »

L’accord entre les deux géants a toutefois un prix pour les vendeurs tiers : à partir du mois de janvier, seul Apple ou les revendeurs autorisés par Apple pourront vendre des produits de la marque sur le site. Les autres seront tout simplement évincés de la plateforme.

À lire sur Numerama : Ce que pense la presse de l’iPad Pro  : une tablette surpuissante limitée par iOS

Partager sur les réseaux sociaux