Trois ans après, le Mac mini a droit à une mise à jour de ses caractéristiques techniques. Il était temps.

En plus du MacBook Air, Apple a profité de sa conférence du 30 octobre 2018 pour mettre à jour le Mac mini, ordinateur le moins cher qu’il vend mais qui ne proposait plus un rapport qualité/prix suffisant.

Trois ans après ses dernières évolutions, le Mac mini ne change pas de design mais accueille quelques nouveautés bienvenues. On pense par exemple à des composants à jour. Ou encore à la finition en gris sidéral en aluminium 100 % recyclé.

Mac mini 2018 // Source : Apple

Minis changements, grosses performances

Ressemblant à un carré compact assurant l’essentiel pour avoir un ordinateur de bureau chez soi — ou un ordinateur multimédia –, le nouveau Mac mini ne fera pas rêver les utilisateurs les plus exigeants. Mais il continuera à assurer de belles performances, notamment grâce à un disque au format SSD.

Du côté des processeurs, on passe à des quadruples et sextuples coeurs de huitième génération, toujours chez Intel. Apple promet des performances cinq fois plus rapides (pas difficile). Et les plus chers pourront monter jusqu’à 64 Go de RAM.

Pour terminer, le Mac mini se pare de toutes les connectivités que l’on peut attendre d’un PC de bureau. En bref : un port ethernet, quatre ports Thunderbolt 3, un port HDMI et deux ports USB.

Mac mini 2018 // Source : Apple

Le Mac mini sera disponible à compter du 7 novembre, à partir de 899 euros (8 Go de RAM, Intel Core i3 quadricœur et disque dur SSD PCIe de 128 Go). Pour 1 249 euros, on passera à un Intel Core i5 hexacœur et 256 Go d’espace de stockage.

Crédit photo de la une : Apple

Partager sur les réseaux sociaux