Apple a dévoilé par erreur le firmware du HomePod. On y trouvait à l’intérieur des informations sur le prochain iPhone.

Les accidents arrivent même aux entreprises les plus acharnées en matière de sécurité autour de leurs différents produits. Hier, Apple a publié par mégarde le firmware de son HomePod, l’enceinte qui embarque également un assistant de maison propulsé par Siri. Des développeurs n’ont pas tardé à fouiller le code pour voir s’il contenait quelques petits secrets. Et c’est le cas… notamment en ce qui concerne le prochain iPhone.

https://twitter.com/stroughtonsmith/status/891841607728844801?ref_src=twsrc%5Etfw&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.theverge.com%2Fcircuitbreaker%2F2017%2F7%2F30%2F16067172%2Fnext-iphone-screen-design-face-unlock-confirmed-homepod-firmware

Dans le firmware de l’enceinte, on trouve en effet une image qui ne correspond à rien de connu chez Apple. Ou du moins, à rien de dévoilé, puisque ce rectangle bleu sans bouton en façade correspond à peu près à ce qu’on imagine du prochain iPhone. Cela tendrait, s’il le fallait, à confirmer les rumeurs qui disent qu’Apple s’est débarrassé de son bouton physique. Reste à savoir, en l’absence de détails, si le déverrouillage par TouchID se fait avec un bouton à l’arrière ou si, contrairement à Samsung, Apple a réussi à mettre un capteur d’empreintes digitales à l’avant du smartphone, sous l’écran.

iPhone encoche // Source : Apple

L’autre information trouvée dans le firmware correspond à l’ajout d’instructions au sujet du « BK » qui pourrait correspondre au « Biometric Kit ». Ces instructions dévoilent notamment un « BKFaceDetect » qui pourrait faire référence à un déverrouillage de l’iPhone grâce au visage de l’utilisateur — une technique déjà utilisée par le passé et qui ne nous a encore jamais convaincu sur un seul modèle, autant en termes d’ergonomie que de sécurité réelle. Pour aller dans le sens de cette révélation, il est question d’une caméra infrarouge à l’avant qui permettrait de détecter les visages même dans le noir.

Réponses à la rentrée.

Source : Numerama

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !