Plusieurs chiffres consultés par Numerama laissent penser qu’entre 400 et 500 Apple Vision Pro ont traversé l’Atlantique pour arriver en France. L’ordinateur spatial d’Apple, seulement disponible aux États-Unis pour l’instant, pourrait arriver dans d’autres pays prochainement.

Partir en vacances aux États-Unis et ramener un Apple Vision Pro, certains Français l’ont fait.

Disponible depuis le 2 février 2024 aux États-Unis, au tarif hors taxe de 3 499 dollars, le casque de réalité mixte d’Apple rencontre un succès inattendu en France, où plusieurs early adopters auraient trouvé un moyen de l’importer. Des données consultées par Numerama suggèrent qu’entre 400 et 500 casques sont actuellement présents sur le territoire français.

Un nombre de Vision Pro difficile à authentifier

Pour arriver à cette estimation, Numerama a demandé de l’aide à plusieurs développeurs. Les développeurs nous ont parlé de l’utilisation de leurs applications depuis une IP française ou depuis un compte français. Or, tous les développeurs constatent qu’environ 480 Vision Pro se sont connectés à leurs applications. Cela laisse penser que la très grande majorité des importateurs français ont installé toutes les applications correspondant à du contenu exploitable en France (rappel : il faut un compte App Store US, même pour des apps qui ne fonctionnent pas aux États-Unis). En moyenne, le nombre d’installations d’applications sur un casque considéré « français » est de 486.

Le problème de ces 486 téléchargements est qu’ils ne prennent pas en compte plusieurs variables :

  • Y a-t-il des expatriés français aux États-Unis qui utilisent un VPN pour fausser leur adresse IP ?
  • Des personnes ont-elles téléchargé des applications destinées au marché français par curiosité, sans jamais les lancer ?
  • Des casques sont-ils comptabilisés deux fois, puisque plusieurs personnes les ont utilisés (des loueurs proposent le Vision Pro à l’essai) ?
  • Quel est le nombre de Français qui ont ramené un Vision Pro, sans installer les applications des développeurs contactés par Numerama ?

Quoi qu’il en soit, au vu du faible volume de ventes du Vision Pro et de son indisponibilité en France, la fourchette des 400-500 casques en circulation nous semble plausible. S’il existe des erreurs de calcul liées aux expatriés, elles doivent rester relativement insignifiantes — tous les casques en France n’ont pas forcément téléchargé ces apps.

L'Apple Vision Pro dans le métro à Paris. // Source : Numerama
L’Apple Vision Pro dans le métro à Paris. // Source : Numerama

À New York, le 2 février, Numerama avait croisé plusieurs Français venus spécialement pour le lancement du Vision Pro.

Depuis, plusieurs personnes l’ont fait importer en passant par des sites de livraison spécialistes de l’exportation, tandis que des places de marché comme Rakuten commercialisent des Vision Pro depuis Hong-Kong (après une première importation depuis les États-Unis). Cette fourchette de 400-500 personnes peut sembler élevée, mais ne l’est pas tellement par rapport à la forte popularité d’Apple.

Le nombre aurait été encore plus élevé si l’Apple Vision Pro avait été lancé en Europe en même temps qu’aux États-Unis (le produit ne parle qu’anglais actuellement). S’ajoutent aux Vision Pro importés les kits de développement envoyés par Apple à quelques développeurs, en plus des tests internes, sans doute réalisés par Apple France.

Le lancement international avant juin, avec ou sans la France ?

Dans une note publiée le 29 février, l’analyste Ming-Chi Kuo annonçait qu’Apple était satisfait des premières ventes du produit, qui sont plus élevées que prévu. La marque devrait vendre entre 200 000 et 250 000 Vision Pro aux États-Unis en 2024, avec un taux de retour en Apple Store inférieur à 1 %, contrairement à ce que certaines rumeurs suggèrent.

Selon Kuo, la demande aux US serait actuellement en baisse, puisque les premiers acheteurs sont déjà passés à la caisse. Il estime désormais plausible qu’Apple se prépare au lancement international, en lançant le Vision Pro dans d’autres pays avant juin.

L'Apple Vision Pro et sa batterie portable.  // Source : Nino Barbey / Numerama
L’Apple Vision Pro et sa batterie portable. // Source : Nino Barbey / Numerama

La France fera-t-elle partie des heureux élus ? Aux dernières nouvelles, le Canada, le Royaume-Uni et la Chine étaient les premières cibles d’Apple. Les indiscrétions de Kuo sur le stock relativement stabilisé ouvrent malgré tout la porte à un lancement anticipé en France, surtout si la demande est aussi élevée que ce que les premiers chiffres suggèrent. Mais, Apple devra s’adapter aux spécificités du marché, former ses vendeurs (il y a beaucoup d’Apple Store en France, ce qui l’aidera) et se conformer aux lois locales. L’utilisation d’un casque sur le visage, qui peut faire transpirer, rend aussi un lancement en dehors de l’hiver plus délicat.

Nouveauté : Découvrez

La meilleure expérience de Numerama, sans publicité,
+ riche, + zen, + exclusive.

Découvrez Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.