Google fournit un « mode réparation » dans ses téléphones Pixel équipés avec Android 14. Avec lui, vous pouvez confier votre mobile à un réparateur, qui n’aura accès ni aux données personnelles, ni aux applications ou aux photos.

Votre téléphone connaît un dysfonctionnement et vous comptez le confier à un réparateur pour le remettre d’aplomb ? Selon le modèle de votre smartphone, vous avez peut-être accès à un paramètre qui évitera les regards indiscrets. Samsung, par exemple, propose un mode maintenance. Désormais, c’est aussi le cas pour les plus récents mobiles de Google.

Un mode réparation lié à Android 14

google mode réparation
Le mode réparation. // Source : Capture d’écran

Le 14 décembre, l’entreprise américaine a présenté cette nouvelle fonctionnalité, appelée « mode réparation ». Quand l’option est activée, l’appareil empêche les autres personnes d’accéder aux applications, aux données personnelles et à certains types de contenus (photos, messages, contacts, etc.). La fonction se trouve dans les paramètres, à la rubrique « Système ».

Ce mode nécessite la présence d’Android 14 sur le téléphone. Autrement dit, cette condition limite l’accès au mode réparation aux smartphones pouvant récupérer ce système d’exploitation. Autre restriction : pour l’heure, seule la gamme Pixel est éligible. Il faut également prévoir un espace disque libre de 2 Go. C’est donc, pour le moment, un mécanisme peu accessible.

Si l’on se fie à la liste des modèles Pixel éligibles à Android 14, cela regroupe les Pixel 4a (5G), Pixel 5, Pixel 5a, Pixel 6, Pixel 6 Pro, Pixel 6a, Pixel 7, Pixel 7 Pro, Pixel 7a, Pixel 8 et Pixel 8 Pro. Les futures générations seront aussi concernées au fil des sorties.

Il est à noter que l’activation du mode réparation entraînera un redémarrage du téléphone. Les manipulations effectuées dans ce cadre ne seront pas enregistrées, précise Google. Cela inclut notamment les modifications de paramètres ou les données téléchargées. En revanche, certains changements peuvent l’être : c’est le cas, par exemple, d’une mise à jour du système.

Source : Numerama

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.