Indisponible en Europe, Threads est encore une application incomplète, lancée dans la précipitation. Meta travaille déjà sur de nouvelles fonctions, tandis que d’autres sont espérées.

Le lancement de Threads, le 6 juillet 2023, est un immense succès. Avec plus de 100 millions d’utilisateurs en 5 jours, l’alternative à Twitter conçue par Meta a rencontré un succès phénoménal à ses débuts, que même ses créateurs n’avaient pas anticipé. Médias, politiques, marques, personnalités publiques… De nombreux « gros » comptes sont déjà sur la plateforme, tandis que des milliers de Français avaient fraudé pour rejoindre Threads avant son lancement officiel, avant que Meta ne coupe l’accès à l’Europe.

Si Threads est extrêmement agréable à utiliser, puisqu’il ressemble à un Twitter sans publicités et sans comptes payants qui utilisent leurs badges bleus pour véhiculer des idées, le réseau social a encore beaucoup de lacunes. La bonne nouvelle est qu’il devrait s’améliorer dans les prochains mois.

Les fonctions de Threads déjà lancées

Indisponibles au lancement, quelques-unes des fonctions attendues par les utilisateurs de Threads sont déjà arrivées grâce à des mises à jour. C’est par exemple le cas de :

Les fonctions de Threads déjà confirmées

Sur Threads et dans des interviews, Mark Zuckerberg et Adam Mosseri (le patron d’Instagram) ont déjà confirmé l’arrivée de nombreuses nouveautés. Parmi elles, il y a :

  • L’arrivée officielle de Threads en Europe : ce ne sera pas de suite, mais Meta travaille pour que Threads soit conforme aux futures lois européennes. Il faudra sans doute attendre plusieurs mois, voire le début de l’année 2024.
  • Les recherches, pour aller voir ce que les gens disent sur un sujet. La V1 de Threads permet seulement de rechercher des comptes, pas une thématique.
  • Les listes, pour regrouper des personnes que l’on suit selon des centres d’intérêt. les politiques avec les politiques, les amis d’un côté, etc.
  • Les messages privés : Threads permet d’interagir publiquement, mais pas en DM. Une décision initialement assumée, puisque Meta pense déjà avoir suffisamment de messageries (Messenger, WhatsApp, Instagram Direct). Le patron d’Instagram a depuis changé d’avis, en annonçant que Threads allait trouver une solution pour intégrer des messages privés.
Sur Threads, le patron d'Instagram répond à Elon Musk et Jack Dorsey qui l'accusent de mentir sur le flux chronologique. Il va bien arriver.
Sur Threads, le patron d’Instagram répond à Elon Musk et Jack Dorsey qui l’accusent de ne pas vouloir de flux chronologique. La fonction a bien été lancée. // Source : Threads
  • Un client web, Meta dit avoir fait passer l’application mobile en priorité, mais confirme travailler sur une version « www », pour que Threads soit accessible sur ordinateur.
  • Les hashtags, étrangement présents sur Instagram, mais pas sur Threads V1.
  • Le multi-comptes, pour passer d’un compte Threads à un autre sans avoir à se déconnecter. Ce qui peut particulièrement être pratique pour un usage pro (exemple : les journalistes de Numerama ne peuvent pas accéder au compte de Numerama sans se déconnecter pour l’instant).
  • La possibilité de modifier les publications, les posts doivent aujourd’hui être supprimés, on pourra prochainement les modifier.
  • La séparation de Threads et Instagram : aujourd’hui, les comptes Threads sont des comptes Instagram, ce qui fait que l’on ne peut pas supprimer l’un sans l’autre. Le patron d’Instagram indique qu’il s’agit d’une contrainte technique, mais pas d’un choix. Une future version de Threads dissociera probablement les deux.
  • Un lien avec Mastodon : Meta croit que les réseaux sociaux de demain seront ouverts. Si Threads V1 ne l’est pas, Threads V2 s’inscrira dans le « fedivers ». Grâce à un protocole décentralisé, les utilisateurs de Threads pourront suivre des comptes présents sur d’autres plateformes, comme Mastodon.
Plein de réponses du patron d'Instagram, sur des demandes spécifiques.
Plein de réponses du patron d’Instagram, sur des demandes spécifiques. // Source : Threads / Numerama

Les fonctions que l’on espère voir débarquer sur Threads

Dans sa V1, Threads a d’autres défauts signalés par les utilisateurs, mais Meta ne s’est pour l’instant pas prononcé dessus. Voici la liste des choses que l’on espère voir :

  • Les tendances : sur Twitter, un onglet permet de connaître les 10 sujets les plus discutés en France. Les « TT » (Trending Topics) reflètent la société et font de Twitter un des meilleurs moyens de suivre l’actualité. En plus de la vraie recherche promise, Threads doit absolument adopter des tendances.
  • L’importation de ses abonnements Twitter : à la première inscription, Threads permet de s’abonner à ses amis Instagram présents sur Threads. C’est cool, mais on aimerait aussi avoir l’option pour Twitter. Un outil qui scannerait la liste des abonnements pour les mettre en relation serait fantastique.
  • Une meilleure intégration des vidéos : en l’état, Threads limite les vidéos à 5 minutes avec un lecteur très banal. À l’avenir, on ne peut que souhaiter plus de possibilités, comme l’intégration des Reels de Facebook et Instagram.
Mark Zuckerberg lui-même fait le SAV de Threads, ici sur le flux chronologique.
Mark Zuckerberg lui-même fait le SAV de Threads, ici sur le flux chronologique. // Source : Threads
  • Des API pour les développeurs : cela viendra forcément, mais il n’est pas encore possible pour un média de publier du contenu automatiquement sur Threads, comme sur Twitter ou Facebook. Pour devenir incontournable, Threads doit proposer une boîte à outils pour les développeurs qui souhaitent l’exploiter.
  • Une version tablette : Instagram ne l’a jamais fait, mais on a le droit de rêver. Sur iPad ou une tablette Android, Threads est-il condamné à conserver un format smartphone ? Espérons que Meta soit sérieux.
  • Plein de petites fonctions : éditeur de photos, ajout de GIF, zoom avec un double tapotement, possibilité d’ouvrir une page web dans Safari ou Chrome, et pas dans le navigateur Meta… D’autres fonctions seraient bienvenues sur Threads.

La lecture de cet article laisse peu de doutes : Threads est encore en chantier. Mais au vu de son lancement phénoménal, Meta a toutes les raisons d’y croire (si les utilisateurs ne se lassent pas d’ici là-. Espérons que l’application gagne des nouveautés régulièrement, afin de devenir un vrai réseau social fonctionnel. La V1 a beaucoup de charme, mais la V2 se doit d’être meilleure.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !