Un avion de chasse russe a déversé du carburant sur un drone de combat américain, endommageant l’appareil au-dessus de la mer Noire. L’engin a fini dans les eaux internationales.

C’esr la première altercation directe entre un engin contrôlé par l’armée américaine et un militaire russe depuis l’invasion de l’Ukraine. Ce 14 mars 2023, la chaine TV CNN rapporte qu’un avion de chasse, modèle SU-27, survolait la mer Noire au même moment qu’un drone de combat MQ-9 Reaper, selon un responsable américain au fait de l’incident. Le pilote russe a inintentionnellement volé dans la zone du drone et aurait déversé du carburant sur l’engin téléguidé de l’armée américaine. L’un des jets aurait endommagé l’hélice arrière du modèle américain. Les dommages causés par le liquide auraient contraint l’US Army à envoyer leur drone directement dans les eaux internationales de la mer Noire.

L’armée de l’air américaine a publié une déclaration accusant l’avion russe d’avoir agi « de manière imprudente, non respectueuse de l’environnement et non professionnelle », selon le général James B. Hecker, commandant des forces aériennes américaines en Europe et en Afrique.

Source : U.S. Air Force photo/Airman First Class Adarius Petty
Les Reaper sont des drones de catégorie MALE, moyenne altitude, longue distance. Source : U.S. Air Force photo/Airman First Class Adarius Petty

Une surveillance constante

Ces drones de combat et de reconnaissance sont utilisés depuis le début de l’invasion pour surveiller la mer Noire. Les MQ9 Reaper sont parmi les modèles les plus performants au monde et peuvent voler jusqu’à 15 000 mètres d’altitude pendant près de 36 heures. Ils sont dotés de capteurs et de capacités de collecte de renseignements et de reconnaissance durant de longues périodes. L’appareil qui a disparu aujourd’hui coute plusieurs dizaines de millions d’euros.

« L’accident » du 14 mars ne fera probablement que tendre les relations entre Washington et Moscou. Les États-Unis sont déjà le premier fournisseur d’armes de l’Ukraine et aident fortement l’Ukraine dans les combats, notamment en fournissant des images satellites.

Nouveauté : Découvrez

La meilleure expérience de Numerama, sans publicité,
+ riche, + zen, + exclusive.

Découvrez Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !