Avec les Pixel 7 et Pixel 7 Pro, Google renforce son positionnement haut de gamme sur le marché du smartphone. À 649 et 899 euros, ces deux appareils ont de nombreux arguments à faire valoir face aux iPhone d’Apple et aux Galaxy de Samsung.

Avec ses Pixel 6 et Pixel 6 Pro l’an passé, Google a enfin montré les dents. Après 7 années très timides sur le marché du smartphone (plus même, si l’on remonte aux Nexus), le géant du logiciel a prouvé qu’il pouvait, s’il le voulait, être un concurrent sérieux de Samsung, Apple, Xiaomi ou Oppo. Certes, ses ventes sont encore bien inférieures à celles des deux géants du secteur, mais Google a au moins réussi à produire ses appareils en quantité suffisante pour avoir du stock. C’est déjà du progrès.

« L’iPhone sous Android », comme les testeurs l’appellent, attaque le marché très différemment de ses concurrents. Plutôt que de tout miser sur les caractéristiques techniques, Google joue la carte de l’intégration logicielle. Les smartphones Pixel sont capables de choses qu’aucun autre smartphone ne sait faire, à la fois parce que Google leur réserve des fonctions, mais aussi parce qu’ils exploitent parfaitement certains talents cachés de leurs composants matériels. La marque annonce en ce 6 octobre les Pixel 7 et Pixel 7 Pro, deux smartphones que nous avons hâte de tester sur Numerama.

Le transcripteur de messages vocaux, l’idée du siècle

Dans cet article, nous passerons les détails sur les caractéristiques techniques des Google Pixel 7 et Google Pixel 7 Pro. Ce que vous devez savoir est que, sans surprise, ces deux smartphones sont meilleurs que leurs prédécesseurs. Ils ont tout deux droit à un processeur Google Tensor G2 de seconde génération (avec 5 années de mises à jour d’Android promises), à un design en aluminium 100 % recyclé, à de la reconnaissance faciale 2D en plus d’un capteur d’empreintes sous l’écran, à un double ou triple module caméra de compétition et à de la 5G et du Wi-Fi 6E.

Le Google Pixel 7 Pro reprend le design du Pixel 6 Pro, avec un aluminium poli pour monter en gamme. // Source : Google
Le Google Pixel 7 Pro reprend le design du Pixel 6 Pro, avec un aluminium poli pour monter en gamme. // Source : Google

Ce dont nous allons parler aujourd’hui, ce sont les nouveautés logicielles des Pixel 7 et Pixel 7 Pro. On commence par notre préférée : le transcripteur de messages vocaux.

Parce que oui, tout le monde a dans son entourage un proche un peu relou, avouons-le, qui abuse des audios. Certains en font 5 ou 6 à la suite, d’autres se prennent pour Pierre Bellemare et envoient des messages de 10 minutes. Un enfer pour leur destinataire, obligé de tout interrompre et de se concentrer pour les écouter. La bonne nouvelle est que Google va régler ce problème.

En effet, les Pixel 7 sont les premiers smartphones dotés d’un transcripteur de messages audio. La puce Tensor les analyse en arrière-plan et vous propose une version écrite, pour que vous puissiez les lire en prétendant de les avoir écoutés. Que quelqu’un donne une médaille à l’ingénieur qui a eu cette idée !

Le Google Pixel 7 n'a pas de zoom optique, il se contente d'un agrandissement numérique grâce à son capteur de 50 Mpix. Il est aussi plus petit (6,3 pouces au lieu de 6,7). // Source : Google
Le Google Pixel 7 n’a pas de zoom optique, il se contente d’un agrandissement numérique grâce à son capteur de 50 Mpix. Il est aussi plus petit (6,3 pouces au lieu de 6,7). // Source : Google

Seule inconnue, à laquelle nous aurons très prochainement une réponse, quelles sont les applications compatibles avec cette fonction ? Google la limite-t-elle à Android Messages, ce qui la rendrait quasiment inutile en France ? Ou l’implémente-t-il par-dessus les autres applications, comme WhatsApp ou Messenger ? Seule certitude, cette fonction est bien compatible avec la langue française.

Pas de nouveautés révolutionnaires, mais plein d’améliorations

Un peu à la manière des iPhone 14, qui améliorent la gamme d’Apple sans rien changer, les Pixel 7 ne sont pas révolutionnaires. Habitué à lancer plein de petites nouveautés tous les ans (le mode mouvement ou la gomme magique avec les Pixel 6 par exemple), Google se contente surtout d’améliorer l’existant cette année. Est-ce pour autant moins excitant ? Au vu des nouveautés annoncées, c’est au contraire plutôt une bonne nouvelle. Rien qu’au niveau des améliorations photo, l’hypothèse selon laquelle Google tiendrait au moins la moitié de ses promesses nous réjouit. Voici la liste des nouveautés annoncées :

  • Le « Super Res Zoom », qui utilise le capteur de 50 Mpix des Pixel 7 et un algorithme d’amélioration de l’image ultra sophistiqué, s’améliore drastiquement cette année. Google prétend que l’on peut monter jusqu’à un zoom x30 avec très peu de perte de qualité, ce que l’on a hâte d’essayer. Dans le passé, les algorithmes de Google ont su prouver leur supériorité, on a donc envie d’y croire.
  • La technologie « Photo Unblur », qui permet de transformer une photo floue en une photo nette, serait nettement meilleure sur les Pixel 7. Grâce à une technologie de compensation de pixels, Google serait capable de deviner ce qui se cache sous le flou et de le créer artificiellement. Cette fonction marche aussi avec les anciennes photos, pour restaurer des images de plusieurs décennies si on le souhaite. La magie de l’intelligence artificielle.
  • Le mode nuit, connu sous le nom de « Night Sight », serait deux fois plus rapide qu’auparavant pour un résultat de même qualité.
  • Google a réalisé plusieurs partenariats, notamment avec Instagram, Snapchat et YouTube pour améliorer la qualité des photos et des vidéos, désormais en 10 bit HDR.
  • La colorimétrie des photos est meilleure, particulièrement au niveau de la gestion des différentes couleurs de peau.
Les six modèles proposés par Google. Quellle est votre couleur préférée ? // Source : Google
Les six modèles proposés par Google. Quellle est votre couleur préférée ? // Source : Google

Dans un autre registre que la photo, Google va intégrer à l’abonnement Google One, offert quelques mois avec ses Pixel, un abonnement à un VPN. Une proposition similaire au iCloud Private Relay d’Apple, qui chiffre tout ce qui passe par votre smartphone.

Les futurs rois sous Android ?

Cette année donc, les Google Pixel 7 et Google Pixel 7 Pro ne viennent pas avec d’innombrables nouveautés à tester. En revanche, en améliorant des points sur lesquels il était déjà le meilleur, le constructeur californien veut tenter de creuser l’écart sur la concurrence, au moins sur la photo. Nous sommes impatients de tester tout ça. Les smartphones de Google ne seront sans doute pas aussi complets que les Samsung Galaxy S22 Ultra ou Oppo Find X5 Pro, mais ils pourraient être les plus équilibrés pour la plupart des utilisateurs.

Quid des prix et de la date de sortie ? Google communique sur 649 euros (Pixel 7) et 899 euros (Pixel 7 Pro), mais lancera cette année, pour la première fois en France, des versions avec plus de stockage (enfin !). Si vous ne voulez pas des 128 Go proposés par défaut, vous pourrez obtenir des modèles 256 Go pour 749 euros (Pixel 7) et 999 euros (Pixel 7 Pro). Plusieurs couleurs sont aussi au programme, ce qui est une bonne nouvelle pour le marché français (Neige, Noir Volcanique et Vert Citron pour les Pixel 7. Neige, Noire Volcanique et Vert Sauge pour les Pixel 7 Pro). Le tout est en précommande dès aujourd’hui, avant une commercialisation le 13 octobre.