Europe, l’une des lunes de Jupiter, est surveillée par les astronomes ce dimanche 19 juin 2022. L’astre doit occulter une étoile. Ce phénomène est intéressant, dans la perspective de la future mission JUICE.

Pendant une minute, une étoile va disparaitre derrière l’une des lunes de Jupiter. C’est Europe qui est responsable de cette occultation, indique l’Agence spatiale européenne (ESA). On parle d’occultation lorsqu’un objet céleste bloque la lumière d’un autre objet céleste, plus éloigné — l’éclipse est un type d’occultation.

L’événement est prévu ce dimanche 19 juin 2022, à 5h05 (heure de Paris). En observant le passage de la lune devant cette étoile en fond, les scientifiques vont « affiner leur compréhension de l’orbite d’Europe », explique l’ESA.

Nous ne pourrons pas en profiter depuis la France — l’occultation est visible depuis le sud de l’Afrique, en Namibie, au Botswana et au Zimbabwe, à travers un télescope –, mais le phénomène n’en est pas moins fascinant. Grâce à cette occultation, les astronomes vont pouvoir apporter leur contribution à JUICE (JUpiter ICy moons Explorer), une future mission spatiale de l’ESA. Son décollage est prévu en août 2023, pour une insertion en orbite autour de Jupiter en 2030.

juice europe
JUICE survolant Europe, vue d’artiste. // Source : Capture d’écran YouTube ESA

Ce n’est pas la première fois que les astronomes réussissent à anticiper une occultation par la lune Europe. Cela a déjà été le cas le 31 mars 2017. Grâce au satellite Gaia, lancé en 2013 pour mesurer la position des étoiles, les scientifiques avaient pu pour la première fois observer Europe lors d’une occultation d’étoile. Ce sont à nouveau les données de Gaia qui servent d’ailleurs à anticiper l’occultation de ce 19 juin.

Une occultation particulière : Europe elle-même sera invisible

Le phénomène qui survient en 2022 est un peu spécial, car « cette lune sera dans l’ombre de Jupiter [au moment de l’occultation] et […] il sera impossible de voir directement Europe car elle ne produit pas sa propre lumière », explique l’ESA. Comme notre Lune, Europe ne peut être vue que lorsqu’elle reflète la lumière du Soleil vers la Terre. « Comme Jupiter bloquera cette lumière pendant l’occultation, les observateurs ne sauront qu’Europe est là que lorsqu’elle fera temporairement disparaître l’étoile », poursuit l’ESA.

Estimer plus précisément l’orbite d’Europe, grâce à cette occultation, est important pour aider la future mission JUICE à évoluer dans l’environnement de Jupiter — la planète est parfois comparée à un mini système solaire, avec toutes ses lunes. Lors des survols d’Europe par JUICE, on pourrait ainsi obtenir des informations bien plus précises sur la composition de l’astre, si la distance de la sonde à la lune est correctement déterminée.