La mission d’InSight pourrait bien arriver à son terme d’ici fin 2022. La Nasa estime que la poussière accumulée sur les panneaux solaires, ainsi qu’un ciel assombri sur Mars, entrainera sûrement la mort du robot.

La retraite semble approcher pour la mission InSight sur Mars. La Nasa a annoncé le 17 mai 2022 la triste nouvelle : il faudra sans doute mettre un terme à la mission de son atterrisseur d’ici la fin de l’année. La poussière accumulée sur les panneaux solaires de l’engin, associée à un ciel plus sombre sur la planète, devrait avoir raison de la mission.

« Comme mes niveaux de puissance diminuent en raison de la poussière sur mes panneaux solaires, mon équipe a mis en place mes plans de retraite », peut-on lire sur le compte Twitter @NASAInsight. L’agence spatiale prévoit d’arrêter progressivement les instruments de la machine, y compris le bras robotisé d’InSight.

Pour quand la Nasa envisage-t-elle la fin de mission d’InSight sur Mars ?

La fin des activités scientifiques est annoncée, au plus tard, pour l’été 2022. Le sismomètre d’InSight devrait alors être arrêté. Ensuite, le robot pourra encore prendre quelques photos et communiquer avec nous. Puis, d’ici décembre, InSight devrait complètement cesser tout fonctionnement et ne plus du tout nous répondre.

panneaux insight
Les panneaux solaires d’InSight, couverts de poussière le 24 avril 2022. // Source : NASA/JPL-Caltech (photo recadrée)

La mission s’est posée sur Mars le 26 novembre 2018. À ce jour, InSight a détecté plus de 1 300 séismes martiens. Grâce à ces quantités de données, les scientifiques ont pu en savoir davantage sur l’intérieur de Mars, qui s’avère assez chaude et gluante sous sa surface. Pour fonctionner, InSight est équipé de deux panneaux solaires d’environ 2,2 mètres de large. Mais l’accumulation de poussière sur ces panneaux a eu pour effet de réduire la puissance d’InSight. À son arrivée sur Mars, les panneaux solaires pouvaient produire environ 5 000 watts heures chaque jour (de quoi faire fonctionner un four électrique pendant 1h40), indique la Nasa. Actuellement, ils produisent 500 watts heures par jour (de quoi alimenter le même four pendant tout juste 10 minutes).

Tout espoir est-il perdu pour InSight ?

Les équipes ont continué à faire de la science avec InSight autant que possible, mais l’heure des adieux parait désormais approcher. Les changements saisonniers sur Mars contribuent à cette situation. InSight est posé dans Elysium Planitia, une région volcanique située au niveau de l’équateur. Or, « au cours des prochains mois, il y aura plus de poussière dans l’air, ce qui réduira la lumière du Soleil — et l’énergie de l’atterrisseur », prévient la Nasa. A priori, seul un type d’événement pourrait inverser la tendance : un tourbillon de poussière, qui pourrait nettoyer les panneaux. C’était arrivé pour les rovers Spirit et Opportunity.

« Si seulement 25% des panneaux d’InSight étaient balayés par le vent, l’atterrisseur gagnerait environ 1 000 watts heures par sol [ndlr : le nom du jour sur Mars], soit suffisamment pour continuer à collecter des données scientifiques », détaille la Nasa. Par contre, si la tendance actuelle continue, de premiers instruments seront très rarement activés dès la fin du mois de mai — uniquement des instruments ne servant pas à détecter des séismes.