L’isolement évolue lorsqu’on est cas contact d’une personne positive au covid, à partir de ce lundi.

Les règles gouvernementales dans la lutte contre l’épidémie de covid changent assez rapidement, ces dernières dernières. Au 14 mars, le pass vaccinal est tombé, au même titre que le masque en intérieur (à l’exception des transports en commun et des hôpitaux).

Un nouveau changement est effectif à partir de ce lundi 21 mars 2022, et il concerne plus particulièrement la stratégie d’isolement.

Les règles d’isolement lorsqu’on est cas contact

C’est pour les cas contacts que les règles changent. Dorénavant, que vous soyez vacciné ou non, vous n’êtes plus obligé de vous isoler lorsque vous êtes cas contact. Cela concerne les personnes majeures comme mineures.

En revanche, des règles sont tout de même posées. Conformément aux recommandations du ministre de la Santé, toutes les personnes cas contacts doivent :

  • Appliquer de manière stricte les mesures barrières, et notamment le port du masque en intérieur et en extérieur au contact d’autres personnes ;
  • Limiter leurs contacts, en particulier avec des personnes fragiles ;
  • Éviter tout contact avec des personnes à risque de forme grave ;
  • Télétravailler dans la mesure du possible.

Le test de dépistage (PCR ou antigénique) est à réaliser dans les deux jours suivant le contact, en raison du délai d’incubation. Un antigénique positif doit être confirmé par un PCR.

test_covid_pcr_antigenique
Il faut un test de dépistage contre le covid quand on est cas contact. // Source : Freepik

Lorsqu’on est positif au coronavirus SARS-CoV-2, la règle actuellement en vigueur pour l’isolement ne change pas. Elle consiste à s’isoler pendant 7 jours si l’on est vacciné, ou 10 jours si l’on est pas vacciné. À noter que cette consigne du gouvernement doit être appliquée aussi avec une rationalité individuelle : si au-delà de la période indiquée vous avez encore des symptômes, il est utile, pour ne pas risquer d’infecter les autres, de poursuivre l’isolement.